L’arrêté préfectoral créant la 25ème commune est illégal selon le rapporteur public

société
. ©reunion
Le tribunal administratif doit se prononcer. La décision sera rendue dans deux semaines.
Une habitante de Saint-Louis a déposé un recours devant le tribunal administratif de Saint-Denis pour demander l’annulation de l’arrêté préfectoral  sur la création de la commune de La Rivière au 1er janvier 2018.
Le motif : le personnel de la commune de Saint-Louis n’a pas été consulté, alors qu’une loi de 1984 rend cette consultation obligatoire.

Un argument qui semble avoir porté, car le rapporteur public a conclu à l’illégalité de l’arrête préfectoral.
Les juges du tribunal doivent maintenant se prononcer.  La décision sera rendue début décembre.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live