publicité

Assises : procès en appel des Baïlkiom pour tentative de meurtre

En 2015, Jean-Patrick Baïkiom était condamné à 20 ans de réclusion criminelle par les assises de La Réunion. Jonathan, son neveu, était acquitté pour cette tentative de meurtre à l’encontre Fabrice Kichenin. Episode d’une vendetta sans fin…

© Archives Réunion 1ère
© Archives Réunion 1ère
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
Pendant deux jours les jurés de la cour d’assises de La Réunion vont plonger dans l’univers des Baïkiom et des Kichenin.
Depuis des années ces familles portoises et d’autres (proches des deux clans) se livrent une guerre sans merci.
On ne compte plus les accrochages qui se sont aggravés au fil des ans et ont déjà fait un mort (Meurtre de Wilson Sadzoute).
Dans ce genre de dossier, les prévenus, eux-mêmes ne savent plus pourquoi, ils ont tenté de tuer leurs « adversaires ».
 
Deux tirs à bout portant
 
Aussi incroyable que celui-ci puisse sembler, il est le résumé rapide, mais juste, du fond de ce dossier qui remonte au 27 avril 2013.
Ce samedi matin, après une nuit bien arrosée, Jonathan Baïkiom est persuadé que Fabrice Kichenin lui a volé ses clefs de voiture. Il appelle sa mère. La suite s’inscrit dans leur logique clanique. Armés d’un fusil à canon scié, ils retrouvent l’adversaire, rue de Nice. Deux coups de feu éclatent. La cible est gravement blessée et échappe à la mort de justesse…
Le verdict est attendu, mardi…

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play