réunion
info locale

Augmentation des prix de 0,5% en novembre à La Réunion

consommation
Supermarché
©Patrick Lefevre / BELGA MAG / Belga
Selon le dernier bulletin de l'INSEE, les prix à la consommation ont augmenté de 0,5% en novembre dernier. Les prix de l'habillement et de l'alimentaire ont particulièrement augmenté. A l'inverse, les prix dans les services reculent avec la baisse des tarifs aériens.
Les prix à la consommation des ménages ont augmenté de 0,5% en novembre dernier, à La Réunion, selon les derniers chiffres de l'INSEE, publié ce mercredi 18 décembre. Sur un an, l’inflation est de 0,3 % à La Réunion et de 1,0 % en France hors Mayotte.
 

Une augmentation attendue

Dans son bulletin mensuel, l'Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques souligne qu'avec la fin des soldes, l'augmentation était attendue. Après deux mois de recul, les prix des produits manufacturés sont en hausse de 1,6 %. L'habillement et les chaussures connaissent un rebond de 4,7 %.
 

Une hausse des prix de l'alimentaire

De manière moins importante, c'est également le cas pour les prix de l'alimentaire, avec une augmentation de 1 %. En revanche, les prix des produits frais ont fortement augmenté (+ 8,6 %), tirés par ceux des fruits en entrée de saison. Ce rebond est néanmoins atténué par le recul des prix des légumes qui s’accélère : - 12,5 % après - 6,3 % en octobre. Hors produit frais, la hausse continue jusqu'à + 0,4 %.
 

Les tarifs de l’énergie en hausse

D'après son dernier bulletin, l'INSEE remarque qu'en novembre la hausse des prix de l'énergie ralentit. Elle est de 0,5% contre 1,1% en octobre.
Le tarif du supercarburant augmente de 0,7 % alors que celui du gazole est stable. Le prix de la bouteille de gaz augmente nettement de 5,3 % après deux mois de faible hausse.
 

Recul des tarifs de l'aérien en basse saison

Par ailleurs, les prix des services repartent à la baisse de 0,3 % en novembre. Selon l'INSEE, "les prix des transports baissent nettement (- 7,5 %), entraînés par le recul des tarifs de l’aérien en basse saison plus marqué que l’an dernier". Enfin, les prix du tabac sont stables depuis juin.
 
Publicité