Covid : 5 employés municipaux des Avirons testés positifs

coronavirus les avirons
Mairie - Les Avirons

Une importante opération de dépistage COVID a été réalisée ce mercredi 24 février devant la mairie des Avirons. Objectif, déterminer l'ampleur de la contagion sur la commune sudiste avec 32 nouveaux cas, dont 5 employés municipaux testés positifs.  

Les derniers chiffres de l'ARS font état de 32 nouvelles personnes testées positives sur la commune des Avirons. Ajoutés aux 6 cas de la semaine précédente, cela porte à 38 le nombre de personnes ayant contracté la COVID.

Pour la commune de 12 000 habitants, cette nette augmentation se traduit par un taux d'incidence largement au-dessus des seuils d'alerte. Il atteint désormais l'équivalent de 282 cas pour 100 000 habitants.

Dans la rue, la situation ne surprend pas la population, consciente de l'aggravation du phénomène. 

Le reportage d'Isabelle Allane et de Jacques Payet au JT de 19h du 23 février

Coronavirus : le nombre de cas Covid explose aux Avirons ©Réunion la 1ère

Les services municipaux des sports, informatique, état-civil et culturel sont directement touchés, car 5 employés ont été testés positifs au COVID. Les employés ont été invités à rester chez eux.

Pour les cas contacts, les premiers retours font état de tests négatifs. La municipalité a toutefois davantage incité son personnel à opter pour le télétravail. Autre impact, quelques spectacles prévus ont été déprogrammés.   

130 prélèvements effectués en une matinée

 

Pour mesurer l'étendue de la contamination sur la commune, Eric Ferrère a sollicité l'Agence Régionale de Santé, afin d'organiser une importante opération de dépistage ce mercredi 24 février. La population et le personnel municipal ont largement répondu à cet appel.

En une matinée, médecins et infirmiers de l'ARS ont réalisé plus de 130 prélèvements. Les tests seront analysés sous 24h à 48h.

Un confinement généralisé serait judicieux"

 

"Quand on cherche, on trouve... " estime Eric Ferrère. Pour le maire des Avirons cette démarche est plus que nécessaire pour tenter d'avoir une vision réelle de la situation. Devant la tension observée au niveau des services de réanimation des établissements du Centre Hospitalier Universitaire de La Réunion, il estime que l'arrivée des virus mutants et la propagation rapide du nombre de personnes contaminés imposent des mesures plus strictes à l'échelon départemental. 

Voir ou revoir, l'interview d'Eric Ferrère, maire des Avirons, au JT de 12h30 de Pascal Souprayen 

Eric FERRERE , maire des Avirons

 

"Il faut aller au-delà du couvre-feu" a-t-il décalaré, en ajoutant que la mise en place d'un "confinement généralisé sur La Réunion pour 15 jours serait judicieux". Une stratégie qui serait à son avis plus adaptée, pour contenir l'expansion du virus dans l'île.