publicité

La baisse de la taxe sur les carburants et le Conseil Consultatif Citoyen adoptés par la Région en présence de Gilets Jaunes

Un mois après la crise sociale à La Réunion, la baisse de la taxe sur les carburants et la création d'un Conseil Consultatif Citoyen ont été adoptées ce mercredi 19 décembre par l’assemblée plénière de la Région, en présence de Gilets Jaunes. 

Didier Robert, le président de Région, en séance plénière. © Imaz Press
© Imaz Press Didier Robert, le président de Région, en séance plénière.
  • LP / Stéphane Enilorac
  • Publié le , mis à jour le
C’est une première. Des Gilets Jaunes et des manifestants sans gilet ont pu entrer dans l’hémicycle et assister à l’assemblée plénière exceptionnelle de la Région Réunion, ce mercredi 19 décembre. Plusieurs centaines de personnes ont également assisté aux débats diffusés sur un écran géant à l’intérieur de l’hôtel de Région.
© Stéphane Enilorac
© Stéphane Enilorac
 

Baisse de la taxe sur les carburants

Après une passe d’armes de plusieurs heures entre élus de l’opposition et de la majorité, l’ordre du jour a pu être développé. L’assemblée plénière a adopté la baisse de la taxe sur les carburants. En novembre dernier, en pleine crise sociale, le président de Région, Didier Robert, avait déjà annoncé le gel de la taxe sur les carburants. Cette baisse a désormais été actée et la taxe est ramenée au taux du 1er janvier 2017, soit -6,33 centimes sur le gazoil et 3,22 centimes sur l'essence, à partir du 1er janvier 2019.

Regardez le reportage de Marie-Ange Frassati et Stéphane Enilorac : 
 

Le Conseil Consultatif Citoyen adopté

L’assemblée plénière a ensuite adopté à l’unanimité la création d’un Conseil Consultatif Citoyen. Huguette Bello, élue de l’opposition, estime que ce Conseil est une "bonne chose pour associer les citoyens à la prise de décision, elle propose un tirage au sort pour choisir des représentants citoyens" et y voit peut être "un moyen de réconcilier le peuple avec la politique". En revanche, toujours dans l’opposition, Karine Nabenesa, estime elle que la création de ce Conseil Consultatif Citoyen est "un aveu de l'échec de la politique régionale" et estime que "des conseils consultatifs existent déjà tel que le Ceser".

A la fin de l'assemblée plénière, la Région a précisé "qu’une phase transitoire d’une durée maximum de 2 mois permettra aux citoyens de définir les modalités de fonctionnement du conseil consultatif". A partir du 5 janvier, des ateliers participatifs territoriaux puis régionaux se tiendront. Le 26 janvier, une restitution des travaux aura lieu à la Région.
 
Des Gilets Jaunes assistent à l'assemblée plénière de la Région. © Stéphane Enilorac
© Stéphane Enilorac Des Gilets Jaunes assistent à l'assemblée plénière de la Région.
 

Un fond pour très petites entreprises

Par ailleurs, la création d'un fond de reconstruction dédié aux très petites entreprises a aussi été adoptée à l'unanimité. Cette aide d'urgence est proposée pour répondre aux situations d'urgences constatées suite à la crise sociale.
 

"Un homme, un mandat, une fonction"

Dans l’hémicycle, il a aussi été question de la modification de la charte de l’élu local, et de la volonté de Didier Robert d’imposer le principe d’"un homme, un mandat, une fonction". La modification de la charte de l'élu local a finalement été adoptée au terme d'un débat houleux sur la rémunération des élus. Le transfert de délégations de l'assemblée plénière vers la commission permanente a aussi été adopté. 
  

Échanges virulents entre élus

Le début de la séance avait été marqué par des échanges très virulents et des règlements de compte entre les élus de la majorité et de l'opposition. De quoi agacer les Gilets Jaunes qui suivaient les débats à l'extérieur. Didier Robert a conclu cette assemblée plénière en espérant "que l'année prochaine nous évitions de descendre aussi bas".
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play