publicité

Une baleine s’en prend à un groupe de baigneurs trop intrusifs à La Réunion

Surnommée Mereva et déjà pointée du doigt par des associations pour ses réactions imprévisibles dans l’eau, la baleine a cette fois donné des coups de pectorales et de caudale à un groupe de baigneurs trop intrusifs, sans toutefois les blesser. La scène a été filmée par un internaute.

Une baleine surnommée Mereva s’en prend à un groupe de baigneurs à La Réunion. © Capture d'écran You Tube
© Capture d'écran You Tube Une baleine surnommée Mereva s’en prend à un groupe de baigneurs à La Réunion.
  • Par Laura Philippon
  • Publié le , mis à jour le
L’alerte avait déjà été donnée à plusieurs reprises par l’association Globice et le Centre d'étude et de découverte des tortues marines (CEDTM). Mereva est une baleine qui séjourne actuellement près des côtes réunionnaises avec son baleineau. Elle vient facilement au contact des baigneurs, mais elle montre régulièrement des signes d’agacement.

Cette fois, Mereva s’en est pris sévèrement à des visiteurs trop intrusifs, comme en témoigne une vidéo filmée du ciel et postée par un anonyme sur les réseaux sociaux. On y voit la baleine foncer sur les baigneurs et donner des coups de pectorale et de caudale.

Regardez les images impressionnantes ci-dessous :
 

Danger


Le Centre d'étude et de découverte des tortues marines (CEDTM) explique que "ces contacts impressionnants sont devenus quotidiens avec cette baleine". L’équipe de sensibilisation "Quiétude" est intervenue à plusieurs reprises pour récupérer des baigneurs sonnés après s’être mis à l’eau avec Mereva.

"En ne respectant pas les recommandations, les baigneurs se mettent en danger ", rappelle le CEDTM qui ajoute que "Mereva protège son baleineau".
 

Trop de pression


D’après les scientifiques, "ces cisaillements de pectorale ou de caudale sont des comportements agonistiques. Il s’agit du comportement adopté par les baleines à bosse lorsqu’elles se défendent face à un prédateur ou à un danger, ou encore lors de compétition entre individus".

Le Centre d'étude et de découverte des tortues marines explique dans le cas de Mereva, cette réaction pourrait être "une réponse à la pression d’observation accumulée depuis le début de la saison".
 

La charte de mise à l'eau


Ces nouvelles images rappellent que la mise à l’eau avec les baleines doit se faire selon les recommandations de la charte et accompagnée d’une personne formée et expérimentée.

Un exemple de mise à l’eau respectant les recommandations de la charte :

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play