Six mois de prison ferme pour le jeune homme qui a foncé sur les gendarmes à Bras-Panon

justice bras-panon
Le tribunal de Champ-Fleuri.
Le tribunal de Champ-Fleuri. ©Imaz Press

Dans la nuit du jeudi 11 au vendredi 12 mars, un jeune de 21 ans fonçait en voiture sur des gendarmes à Bras-Panon. Jugé en comparution immédiate, ce lundi 15 mars, il a été condamné à six mois de prison ferme.

Le jeune homme de 21 ans est arrivé en pleurs à la barre du tribunal de Champ-Fleuri avant de demander "pardon" aux gendarmes. Ses regrets n’auront pas suffi.

Six mois de prison ferme

Originaire de Bras-Panon et jugé en comparution immédiate, ce lundi 15 mars, le jeune homme a été condamné à 18 mois de prison, dont six mois ferme et douze mois de sursis probatoire. Il est maintenu en détention. Dans la nuit du jeudi 11 au vendredi 12 mars, il avait foncé en voiture sur des gendarmes à Bras-Panon.

Sans emploi et père de jumeaux de deux ans, le jeune homme a l’obligation de travailler pour indemniser les victimes. Il devra verser 2 500 euros et 2 000 euros de préjudice moral à deux gendarmes.

Deux ans de prison ferme requis

Le jeune Panonnais était poursuivi pour refus d'obtempérer, conduite en état d’ivresse, défaut de maîtrise et violences volontaires aggravées sur personne dépositaire de l’autorité publique. La cour l’a relaxé du défaut de maîtrise, mais l’a condamné pour les autres faits.

Cet après-midi, au tribunal, l’avocate générale avait requis trois ans de prison, dont un an avec sursis. 

"Immaturité et panique"

Selon son avocate, le jeune Panonnais "n'en voulait pas particulièrement aux forces de l'ordre", "il a juste emprunté le tunnel de l'immaturité et de la panique".

Dans la nuit du jeudi 11 au vendredi 12 mars, avec un dalon, les deux jeunes rentrent d’une virée nocturne à Saint-Louis. Il est 4 heures du matin, ils sont alcoolisés et bravent le couvre-feu, lorsqu’ils sont repérés par une voiture de gendarmes en patrouille.

Course-poursuite à Bras-Panon

Ivre, avec 1,52 gr d’alcool par litre de sang, le conducteur démarre en trombe avec son passager à bord, prend la fuite et part en direction du centre-ville. Une course-poursuite s’en suit dans les rues de la commune.

Un gendarme fait usage de son arme

Finalement, les deux jeunes se font coincer devant une porte de garage par le véhicule des gendarmes. L’un des gendarmes sort son arme. Le jeune lui fonce alors dessus et le percute au niveau des jambes. Au même moment, l’un des autres gendarmes fait feu et blesse légèrement le jeune passager à la cuisse. Ce militaire a fait usage de son arme pour la première fois en trente ans de service.

Transporté au GHER de Saint-Benoît, le passager est ressorti quelques heures plus tard.