Campagne sucrière : Fin du conflit social à l’usine de Bois Rouge

social
. ©reunion
Grévistes et direction de Bois Rouge se sont mis d’accord sur un montant de la prime d’intéressement à 2300 euros.
Le conflit social avait paralysé la sucrerie de Bois Rouge. 80000 tonnes de cannes coupées attendaient d’être broyées depuis plusieurs jours. Les planteurs avaient fait irruption dans le conflit ce jeudi pour forcer grévistes et direction à faire aboutir les négociations.
Une réunion de conciliation a eu lieu ce vendredi.
L’accord e été trouvé dans l’après-midi.

La reprise de la campagne

La direction de la sucrerie annonce la reprise de la campagne sucrière dans l’Est.

Voici le communiqué :

A l’initiative de la direction de la Sucrerie, une conciliation a eu lieu ce jour,
vendredi 8 décembre, à la sous-préfecture de Saint-Benoit, en présence de la sous-préfète et de la DIECCTE. A l’issue de cette journée de négociation, un accord a été trouvé.

Dès le démarrage du conflit, la direction de la sucrerie a annoncé qu’elle était prête à prendre en compte les éléments extérieurs ayant impactés l’écart technique et à les neutraliser. La négociation de ce jour a abouti à un accord dans ce sens qui permet de reprendre le travail dans les meilleurs délais afin que la campagne sucrière puisse redémarrer à cette période cruciale de l’année.

Une Commission Mixte d’Usine (CMU) se réunira pour acter les modalités précises de reprise de la campagne tout en veillant à ce que les conditions de conformité définies dans le cadre de l’interprofession soient respectées.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live