CASUD : André Thien Ah Koon retire leurs délégations à deux élus

politique le tampon
CASUD conseil communautaire
©Photo d'archives RB / Imaz Press Réunion
Le président de la CASUD André Thien-Ah-Koon, par ailleurs maire du Tampon, reproche à deux élus saint-joséphois d'avoir tenu des propos "extrêmement hostiles" lors du dernier conseil communautaire qui s'est tenu le 28 janvier. Il a décidé de leur retirer leurs délégations.

Le courant ne passe plus entre André Thien Ah-Koon, qui est à la présidence de la Communauté d’agglomérations du Sud (CASUD), et ses 8ème et 11ème vice-présidents.

L'élu reproche à Henri-Claude Huet et à Blanche-Reine Javelle, deux élus saint-joséphois, d'avoir fait des "déclarations extrêmement hostiles" lors du dernier conseil communautaire de la CASUD qui s'est tenu le 28 janvier 2022.

"Querelles politiciennes"

Des propos "remettant en cause la confiance qui leur a été accordée par le président", peut-on lire dans un communiqué. En conséquence, André Thien Ah-Koon, qui évoque des "querelles purement politiciennes", annonce avoir retirer leurs délégations aux deux élus.

Cette annonce a fait réagir la députée Nathalie Bassire. "Présente ce jour-là, je n’ai relevé aucune hostilité dans les déclarations de ces deux vice-présidents, mais beaucoup de vérités !", commente-t-elle.

"Je m’interroge sur les vraies motivations de cette "sanction déguisée" envers la majorité municipale de Saint-Joseph", poursuit la parlementaire. Ne fallait-il pas pointer les problèmes d’eau et les manquements constatés à l’occasion du cyclone Batsirai ?"