publicité

Le Chaudron : démantèlement d'un trafic de stupéfiants

Coup de filet au Chaudron, à Saint-André et à Saint-Gilles dans le cadre d'une enquête sur un trafic de stupéfiants. À 6 heures, ce lundi, policiers et gendarmes ont procédé à plusieurs interpellations avec l'appui de l'hélicoptère de la gendarmerie. Les gardes à vue viennent de démarrer. 

© Jean-Paul Mélade (Réunion la 1ère)
© Jean-Paul Mélade (Réunion la 1ère)
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
C'est une opération d'envergure qui s'est produite, ce lundi 16 avril 2018, au Chaudron, chemin Fayard à Saint-André, mais aussi à Saint-Gilles et à Bras-Panon. Des dizaines de policiers et de gendarmes du GIGN étaient mobilisés avant le lever du soleil pour passer à l'action en même temps aux quatre endroits ciblés à 6 heures, nous apprend Jean-Paul Mélade reporter de Réunion la 1ère
Les forces de l'ordre intervenaient dans le cadre d'une enquête dirigée par le parquet de Saint-Denis sur un vaste trafic de stupéfiant.

La Sûreté départementale est en charge de l'enquête

Certes le zamal constitue l'essentiel des saisies réalisées par les policiers et les gendarmes, mais au fil du temps, le Rivotril, l'Artane, la chimique, l'ecstasy, le speed, la cocaïne et l'héroïne font partis des prises réalisées par les groupes spécialisés dans la lutte contre les stups. 
Ce dossier est géré par la Sûreté départementale. Les gardes à vue viennent de débuter. Des informations officielles ne devraient pas tarder à être communiquées.
© Jean-Paul Mélade (Réunion la 1ère)
© Jean-Paul Mélade (Réunion la 1ère)

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play