publicité

Le chouchou en fête à Hell-Bourg… Mais en quelle quantité ?

Y aura-t-il du chouchou en veux-tu en voilà pour la Fête du chouchou du 8 au 10 juin à Hell-Bourg ? Vitrine économique et culturelle de Salazie, la manifestation risque de ne pas pouvoir offrir son légume phare en grande quantité. La faute aux dernières intempéries.

© Michelle Bertil
© Michelle Bertil
  • Par Annabelle Boyer
  • Publié le , mis à jour le
En daube, gratin, rougail ou encore en gâteau, le chouchou est un légume que les réunionnais apprécient et aiment cuisiner. Cette année encore, il sera en fête à Hell-Bourg, à Salazie, du 8 au 10 juin 2018. Reste à savoir en quelle quantité. Car les intempéries de ce début d’année n’ont pas épargné les productions.

Jean-Michel Eclapier, agriculteur depuis 30 ans dans le cirque, peut en témoigner. Sa production est moins importante : entre 200 à 300 tonnes de chouchous en moins sur les 11 hectares (dont 5 sur Fleurs jaunes) d’exploitation qu’il possède. « L’année va être mitigée. On aura qu’entre 40 et 50% de la production normale », précise le producteur au micro de notre journaliste Michelle Bertil. « Depuis Dina on n’a pas eu une telle quantité d’eau et une telle perte au niveau production », ajoute-t-il.
© Michelle Bertil
© Michelle Bertil

Une production qui recommence tout juste à reprendre des couleurs. Depuis deux semaines, Jean-Michel Eclapier peut de nouveau réapprovisionner les hôpitaux et les écoles. Mais son exploitation étant bio, il n’est pas envisageable de relancer la production avec des produits chimiques. « Ça va prendre plus de temps pour que la plante reprenne, c’est sûr ».


Le reportage de Michelle Bertil et Florence Bouchou.
POINT SUR PRODUCTION DE CHOUCHOUS
Reportage  -  Réunion la 1ère  -  Michelle Bertil / Florence Bouchou





Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play