CHU Nord: la CFDT dit NON à la fermeture du service urologie

santé
Non à la fermeture du service urologie CHU Nord
La CFDT s'oppose vivement à la fermeture du service urologie dans le Nord. Le syndicat dénonce une situation inacceptable pour le personnel du CHU et pour les patients. ©Laurent Figon

Le personnel du CHU mobilisé pour dénoncer la fermeture du service urologie dans le Nord. Une atteinte à l'intégrité des patients selon la CFDT, qui a également demandé des comptes à propos de la revalorisation des salaires de certains corps de métiers de santé.   

La pluie n'a pas découragé le personnel du CHU. Rassemblé ce matin à l'appel de la CFDT devant les grilles de l'hôpital de Bellepierre à Saint-Denis, le personnel a exprimé sa vive opposition à la fermeture du service urologie. 

Le syndicat a rappelé qu'il a voté contre la fermeture du service lors du comité technique d'établissement le 29 mars 2021. Réitérant son opposition le 16 avril dernier.

non fermeture service urologie 3
La fermeture du service urologie du CHU Nord est une atteinte aux conditions de soins des patients selon la CFDT. ©Laurent Figon

"La CFDT trouve inconcevable et inacceptable que l'instance politique du Conseil de surveillance ainsi que les représentants des usagers n'ont pas eu le droit de voter contre cette fermeture" faute d'avoir été consultés explique Expedit Lock-Fat, le secrétaire général CFDT Santé.  

Le syndicat appelle d'ailleurs les patients, le personnel hospitalier, mais aussi les médecins exerçant en libéral, les politiques et le public en général à se prononcer sur cette fermeture qui aura un double impact. D'abord sur la qualité des soins prodigués aux patients actuellement suivis dans le service urologie. Ensuite, pour le personnel dudit service dont aucune garantie n'a été formulée quant à son avenir. 

Double mobilisation

En parallèle à cette mobilisation, une deuxième revendication était à l'ordre du jour. Se ralliant au mouvement de grève nationale, la CFDT demande des comptes à l'Etat sur l'avancée de la Mission Laforcade.

"Dans le cadre de la transposition du Ségur de la Santé, la Mission Laforcade avait pour objectif de revaloriser les métiers du secteur du handicap et du soin" explique encore Expedit Lock-Fat, qui se dit satisfait des engagements pris sur la méthode et la nécessité de revaloriser "le personnel des métiers moins visibles de la santé, exerçant dans les établissements sociaux et medico-sociaux du secteur privé non lucratif".

A travail d'égale valeur, salaire égal !

Expedit Lok-Fat

 

Le secrétaire général CFDT Santé regrette cependant que les actes ne suivent pas les idées. Il estime que "les petites mains ne doivent pas être oubliées, or aujourd'hui, le personnel n'a toujours pas vu la couleur de cette revalorisation salariale !". Le mot d'ordre du syndicat est clair : "A travail d'égale valeur, salaire égal"

La mobilisation du personnel est prévue jusqu'à la mi-journée.