Cilaos : les commerçants contraints de mettre la clé sous la porte

cilaos
Cilaos collectif clé sous la porte
©Laurent Figon
Depuis le début de l’année, les commerçants, artisans et restaurateurs de Cilaos se retrouvent en grande difficulté. Les intempéries ont rendu l’accès au cirque quasi-impossible. De fait, l’activité économique est au point mort.
Ce lundi matin, commerçants, artisans et restaurateurs se sont rassemblés devant le bâtiment de l’Archipel des Métiers d’Art, au centre-ville de Cilaos. Réunis en collectif, ils se mobilisent pour pousser un cri d’alerte quant à la situation qu’ils traversent. Ils ont ainsi déposé, symboliquement, une clé au pied du bâtiment.

Cilaos Collectif commerçants artisans
©Laurent Figon
Depuis le début de l’année, l’activité économique du cirque est en grande souffrance. Les intempéries, notamment occasionnés par le passage de Berguitta, ont rendu le cirque difficile d’accès, quand il n’est pas totalement isolé. Des rotations en hélicoptère ont été nécessaires ces derniers jours pour les habitants devant impérativement se déplacer, le temps que les équipes techniques de la mairie et de la Direction Régionale des Routes puissent effectuer des travaux de dégagement et de sécurisation de la RN5.

Le collectif de commerçants a, ce matin, déposé des motions auprès de la sous-préfecture de Saint-Pierre et des trois chambres consulaires pour réclamer des mesures d’urgence. Faute d’activité, nombreux sont les patrons qui ont en effet été contraints de mettre leurs salariés d’abord en récupération, puis en congés et maintenant au chômage technique.

Les habitants espèrent que de l’aide pourra leur être apportée, eux, qui depuis plusieurs semaines maintenant, ont le sentiment d’être abandonnés et de ne pouvoir compter que sur eux-mêmes.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live