publicité

Un téléphérique pour désenclaver Cilaos est à l'étude

La route ne sera jamais totalement à l’abri des éboulements et un tunnel n’éliminera pas les chutes de pierres sur la route d’accès. Reste le téléphérique…

© Gilbert Hoair (Réunion1ère)
© Gilbert Hoair (Réunion1ère)
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le
Et si le téléphérique devenait le moyen le plus sûr pour relier Cilaos au reste de l’île ?
La question a été posée il y a plusieurs années et une étude a été lancée.
La phase d’étude doit durer encore 1 an et de demi, a souligné le député Thierry Robert sur Réunion 1ère dans le JT de 12h30  ce samedi.
Une fois le financement bouclé, il faudrait un an et demi supplémentaire pour les travaux.
Cilaos pourrait ainsi dans quatre ans, ne plus être coupé du reste de l’île après les fortes pluies, grâce à ce moyen de transport entre Saint-Leu et le cirque, en passant par le Grand Bénare.

Une solution définitive ?

La route a changé de tracé plusieurs fois depuis sa construction, pour contourner les difficultés rencontrées sur son parcours.
Un tunnel a été creusé après l’effondrement de la chaussée dans les gorges du Bras de Cilaos, il y a plusieurs dizaines d’années. 
Un nouvel itinéraire a été tracé après un effondrement massif lors du passage du cyclone hyacinthe en 1980.
Plus récemment, un détour dans le lit de la rivière a été édifié pour éloigner la circulation de la falaise, après une chute de pierres mortelle.

Une falaise que l’on ne parviendra jamais à sécuriser totalement, et qui domine une route indispensable à la vie économique du cirque, haut lieu touristique de La Réunion.

Un téléphérique ne ferait que renforcer cet aspect, d’un village isolé au cœur de La Réunion.

Magie du numérique : voici à quoi pourrait ressembler ce téléphérique :

Le projet de téléphérique Cilaos - St-Leu


Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play