réunion
info locale

La circulation du virus de la dengue s'intensifie avec 81 cas signalés en une semaine

dengue
Le moustique tigre véhicule le virus de la dengue.
Le moustique tigre véhicule le virus de la dengue. ©CDC / BSIP
En une semaine, 81 nouveaux cas de dengue ont été signalés à La Réunion. La circulation du virus s'intensifie dans l'île. En cette rentrée scolaire, l'Agence Régionale de Santé continue de mener des actions pour lutter contre le virus. 
Du 14 au 20 janvier 2019, 81 nouveaux cas de dengue ont été confirmés à La Réunion, annonce dans un communiqué la préfecture. Depuis près d’un mois, la circulation du virus de la dengue s’intensifie sur l’île. L’augmentation du nombre de cas se poursuit sur l’ensemble du département, avec une localisation notamment dans le sud, au niveau de Saint-Louis et Les Avirons ainsi que dans l’ouest, à Saint-Leu, Saint-Paul et la Possession.

Les cas diagnostiqués sont répartis dans les zones suivantes :
 
  • Dans le sud : Les Avirons (14 cas), Saint-Louis (18 cas), La Rivière Saint-Louis (22 cas), L’Etang-Salé (3 cas), Saint-Pierre (4 cas), Plaine des Cafres (1 cas), Ravine des Cabris (2 cas)
  • Dans l’ouest : La Possession (4 cas), Saint-Leu (2 cas), Piton Saint-Leu (6 cas), Saint-Gilles les Bains (2 cas), La saline (1 cas), Bois de Nèfles (1 cas)
  • Résidence en métropole : 1 cas

Des actions pour la rentrée

"En cette semaine de rentrée scolaire, les actions se multiplient et les différents acteurs renforcent leurs dispositifs pour lutter contre les moustiques et rappeler à chacun les gestes de prévention à adopter pour se protéger et protéger son entourage", explique la préfecture de La Réunion.

Lors de la rentrée, le recteur l’académie de La Réunion a rappelé aux chefs d’établissements et aux inspecteurs de l’éducation nationale du premier degré, les mesures de prévention à appliquer pour lutter contre les moustiques vecteurs de la dengue. Il leur a été demandé de sensibiliser les plus jeunes aux gestes de prévention. Par ailleurs, les équipes de lutte anti-vectorielle sur le terrain ont été renforcées.

Selon la préfecture, "ces interventions contribuent activement à réduire les risques de diffusion du virus". Pour être d’autant plus efficaces, elles doivent être accompagnées par la mobilisation active de la population réunionnaise au quotidien. Protégez vous des piqûres de moustiques, vider tout ce qui peut contenir de l’eau (lieux où les larves se développent) et consulter rapidement un médecin en cas d’apparition de symptômes.
 

6 976 cas de dengue

Depuis le 1er janvier 2018, ce sont 6 976 cas de dengue qui ont été confirmés. Avec 162 hospitalisations pour dengue, 485 passages aux urgences et trois décès considérés, après investigations, comme directement liés à la dengue.

 
Publicité