réunion
info locale

Comores : un collectif d’avocats porte plainte pour violation des droits humains

politique
Comores : collectif d'avocats
©Daniel Fontaine
La diaspora comorienne à la Réunion inquiète par la situation dans l’archipel. Un collectif d'avocats vient d'interpeller la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des peuples 
Des avocats d'origine comorienne, des barreaux de Paris, Lyon, Saint-Pierre, Saint-Denis et Moroni portent plainte pour violation des droits humains auprès de la Cm ADPH : la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des peuples. Cette instance a été mise en place en 1987 pour protéger et promouvoir les droits humains dans toute l'Afrique.

Le collectif dénonce " les répressions systématiques de tous ceux qui expriment publiquement leur opposition au régime en place depuis Avril 2019 ". 
Pour ces avocats, un climat de terreur règne dans l'archipel. 

Les Comoriens font actuellement face à des violations flagrantes de leurs libertés individuelles et fondamentales de culte, d'aller et venir et même d'expression" ont précisé les avocats dans une conférence de presse ce samedi 27 juillet à Saint-Denis.

Le reportage de Nadia Tayama et de Daniel Fontaine 
©reunion




  
Publicité