Les Comores, pays à risque terroriste selon le quai d'Orsay

océan indien
Moroni les Comores
Moroni, capitale des Comores, doit accueillir le IVème sommet de la COI ©Wikipédia
Le quai d’Orsay a ajouté 11 destinations « à risques », où les voyageurs français doivent faire particulièrement attention au risque d’actions djihadistes. Les Comores font désormais partie de la liste.
Entrée en guerre contre l’organisation terroriste de l’Etat islamique, la France a décidé d’étendre la liste des pays considérés comme « à risques » pour ses ressortissants. Les voyageurs français doivent faire très attention au risque d’actions djihadistes dans ces pays : le Pakistan, la Malaisie, l’Indonésie, les Philippines, le Burundi, les Comores, la Tanzanie, l’Ouzbékistan, l’Afghanistan.

Cette décision fait suite à un Conseil de défense réuni autour du président François Hollande hier

Les Comores rejoignent la liste des 29 premiers pays : Mali, Mauritanie, Ethiopie, Burkina Faso, Nigeria, Kenya, Djibouti, Sénégal, Niger, Tchad, Soudan, Egypte, Algérie, Maroc, Tunisie, Libye, Yémen, Arabie saoudite, Irak, Qatar, Oman, Bahrein, Koweït, Emirats arabes unis, Iran, Turquie, Syrie, Liban, Jordanie et Israël.