Conflit à Téréos : les planteurs se mobilisent pour livrer leurs cannes dans le Sud de l’île

agriculture
Conflit à Bois-Rouge : les planteurs se mobilisent , ils quittent la plateforme de Beaufond pour aller livrer les cannes dans le sud de l'île. ©Laurent Figon
Les planteurs se mobilisent et décident d’aller livrer leurs cannes dans le sud en raison de la grève qui bloque l’usine de Bois Rouge depuis plusieurs jours. Ils se sont rassemblés tôt ce matin sur la plateforme cannière de Beaufond dans l’Est, c'est en convoi que la douzaine de tracteurs a ensuite pris la route

C’est à 7h30 ce mercredi que les planteurs se sont retrouvés sur la plateforme cannière de Beaufond dans l’Est, puis direction Saint-Denis.

Le reportage de Réunion La 1ère :

Depuis ce matin, les planteurs se mobilisent pour livrer leurs cannes dans le Sud de l’île.

"On est en train de décider s’il faut vraiment aller jusqu’au Gol car c’est quand même un long parcours, peut-être qu’on ira à Grand pourpier qui se trouve sur Saint-Paul " dit Vital Payet, agriculteur à Saint-Benoit.

Vital Payet agriculteur à Saint-Benoit ©Alix Catherine

Le convoi d'une douzaine de tracteurs dont les remorques sont pleines à craquer s'est arrêté de manière symbolique devant la Préfecture et s'est immobilisé pendant un long moment. Le convoi vient de se remettre en marche pour traverser le littoral et de rendre dans l'Ouest.

 

Conflit à Bois-Rouge : les planteurs se mobilisent , ils quittent la plateforme de Beaufond pour aller livrer les cannes dans le sud de l'île. ©Laurent Figon

Depuis la grève entamée par les salariés de Téréos le 16 mars dernier, les planteurs ne peuvent plus livrer leurs chargements, des tonnes de cannes qui restent donc en plein soleil ou sous la pluie aux champs. ils ont aussi chargé leurs remorques pour aller dans le sud de l'île où se trouve l’autre usine du département, celle du Gol pour pouvoir broyer leurs cannes.

Des ralentissements sur la route

Avec des tracteurs et des remorques chargés sur la route, la circulation a été beaucoup ralentie entre Saint-Benoit et le chef-lieu. Le Barachois a aussi connu quelques perturbations en raison de l'arrêt devant la Préfecture. Le convoi s'est remis en ordre de marche pour rejoindre l'Ouest, prochaine étape, un arrêt à Grand Pourpier, première plateforme à alimenter l'usine du Gol.

Déchargement des cannes à Grand Pourpier

Depuis 11h00 les planteurs ont commencé à décharger leurs cargaisons sur cette plateforme du Nord-ouest et envisagent de repartir à vide sur l'usine du Gol et revenir enfin par Saint-Joseph. Des planteurs qui se disent fatigués par la situation. Après des semaines de galère pour faire signer la convention cannes, la grève à Bois-Rouge, tous espèrent une issue rapide au conflit. 

.