Conflit dans les transports scolaires de l’Ouest : l’accès au kar’ouest est gratuit pour les élèves

social
transport scolaire
(Photo d'illustration) ©TCO
Selon le TCO, des perturbations ont eu lieu dans les transports scolaires de l’Ouest, ce lundi 25 octobre. Le conflit avec les professionnels du transport scolaire dure depuis août. Le TCO annonce un accès gratuit au kar’ouest pour les élèves.

Dans l’Ouest de l’île, le mouvement de grève des professionnels du transport scolaire est suspendu, mais le conflit, qui dure depuis août, n’est pas réglé.

Des perturbations sur des circuits, selon le TCO

Ce lundi 25 octobre, le TCO assure que "contrairement à l’annonce faite par les nouveaux prestataires en fin de semaine dernière, certains circuits de transports scolaires n’ont pas été correctement effectués aujourd’hui".

Le TCO demande "aux transporteurs de tout mettre en œuvre afin que le service soit assuré conformément aux marchés qu’ils ont signés".

Accès gratuit au Kar’Ouest

Face à cette situation, "le TCO annonce que l’accès au réseau urbain kar’ouest est gratuit pour tous les élèves abonnés aux transports scolaires, jusqu’à nouvel ordre".

Pas de grève, selon l'intersyndicale

De son côté, l’intersyndicale affirme qu’il n’y a pas de grève. "L’ouverture des négociations nous a fait suspendre le mouvement, il n’y a pas de grève dans le transport, assure Joseph Magdeleine, le porte-parole de l’intersyndicale. Nous serons victorieux quand un accord social sera en place et que nous n’aurons pu à nous battre pour nos acquis sociaux et nos conditions de travai".

Un conflit depuis août

Depuis le mois d’août, un conflit oppose le TCO aux professionnels du transport scolaire. Ce lundi 25 octobre, les professionnels du transport scolaire se sont réunis à la DIECCTE avec tous les partenaires pour tenter de trouver une solution au conflit. L’intersyndicale transport FO, CGTR et CFTC a présenté un projet d’accord, mais certaines instances syndicales ont refusé de le signer. Tous prévoient de se revoir le 10 novembre prochain.

Joseph Magdeleine, le porte-parole de l’intersyndicale, rappelle aussi qu’une période charnière arrive : "en 2024, la quasi-totalité du secteur transport sera remis en appel d‘offre".