réunion
info locale

Le consulat de Madagascar à La Réunion est à la dérive

océan indien
Consulat de Madagascar à Saint-Denis
©Capture d'écran Midi-Madagascar
Le consulat de Madagascar, installé rue Saint-Joseph Ouvrier, à Saint-Denis devrait fermer ses portes. Le vice-consul et le personnel administratif de la délégation officielle ne sont plus payés, tout comme le loyer. Depuis, la représentation officielle survit par la seule volonté des employés. 
Le consulat de Madagascar est un bateau fantôme à la dérive. Le petit bureau, installé au 29 rue Saint-Joseph Ouvrier dans le quartier de la Providence à Saint-Denis, devrait fermer ses portes dans les prochains jours. Le vice-consul a officiellement été remercié en septembre 2019. Un délai lui avait été accordé pour gérer son départ de La Réunion, mais depuis, son successeur de fait attendre, ainsi que l'argent pour le fonctionnement de la structure et le paiement des employés.
 

Le consulat va mettre la clef sous la porte


Ce bureau minuscule est censé représenter la Grande île dans notre département. Le consulat est en charge de l'enregistrement des actes de naissance et de décès des ressortissants malgaches, mais il s'occupe aussi de la prise en charge des évacuations sanitaires (hospitalisation, rééducation). Le consulat est, également, censé servir de courroie de transmission pour la coopération régionale.

C'est donc un maillon indispensable pour les relations inter-îles. 
Un maillon qui pourrait ne pas résister. Le consulat n'est plus en mesure de payer les loyers et la moindre facture. "Il risque de mettre la clef sous le paillasson", écrit Midi-Madagascar.