publicité

La consultation citoyenne de la région prolongée pendant deux semaines

Le Président du Conseil régional, en réponse à la crise sociale, a ouvert la voie à une démocratie plus participative autour des projets de la collectivité. Il souhaite plus de proximité, de solidarité afin de construire progressivement des outils de concertation citoyenne.

© Outre mer 1ere
© Outre mer 1ere
  • Communiqué de la région Réunion et FF
  • Publié le
Plusieurs étapes ont été franchies dans la mise en œuvre du projet de Conseil consultatif citoyen (CCC), parmi lesquelles :
  • l’adoption à l’unanimité du principe de la création du CCC en assemblée plénière du 19 décembre 2018
  • l’ouverture de la plateforme de participation citoyenne de la Région “CAP CITOYEN REUNION – Alon Koz Klèr pou la Réunion” qui consulte actuellement les Réunionnais sur les modalités de construction du CCC.
Par ailleurs, des ateliers d’échanges et de débats se sont déroulés en janvier dernier entre les collectifs de gilets jaunes afin de remettre des contributions.
 

Un délai supplémentaire demandé par plusieurs collectifs 


C’est dans cet esprit novateur que la période de fin janvier, initialement programmée pour la restitution des ateliers a donné lieu à l’émergence concertée d’une phase complémentaire pour approfondir les réflexions et élargir la concertation.
Les différents collectifs engagés dans le processus ont effectivement souhaité disposer d’un délai supplémentaire pour finaliser leur synthèse
.

Tous les citoyens peuvent s'exprimer


La plateforme numérique “Cap citoyen Réunion” mise en place par la région s'adresse à tout le monde. 
Ainsi, depuis le 19 février 2019, les Réunionnais sont consultés en toute clarté et simplicité, sur la création du Conseil Citoyen Consultatif (CCC). Malgré l'absence de texte officiel, formalisant l'organisation et la légitimité de cette structure, la région souhaite avancer dans sa mise en place.
 

Les débats seront clos lors de la présentation de la synthèse


Si la collectivité est naturellement disposée à recevoir parallèlement une délégation représentative de ces collectifs en vue d’une remise solennelle de leur document de synthèse, il n’en reste pas moins qu’une telle séquence ne pourra en aucun cas être dédiée à des débats déjà largement tenus, notamment sur l’impossible portée décisionnelle de cette instance, dans le cadre actuel de la Constitution de la 5ème République.
 

L'objectif est de construire une Réunion plus juste


L’heure est donc au pragmatisme et à l’émergence d’une position la plus partagée possible pour non seulement procéder au tirage au sort des membres du futur CCC, mais aussi et surtout préparer l’étape suivante de leur association concrète aux sujets et débats de fond que la Région a à mené dans les prochains mois pour relever les défis d’une Réunion plus juste, plus solidaire et plus prospère pour tous.
 

Prolongation de la consultation jusqu'au 19 mars 2019


La plateforme Cap citoyen Réunion est d’ailleurs appelée à être régulièrement actionnée pour soutenir cette dynamique. Nous recensons ainsi plus 600 contributions cumulées en ce lundi 4 février 2019 à mi-journée.
Pour l’ensemble de ces raisons, la Région fait le choix de prolonger la concertation relative au Conseil Consultatif Citoyen jusqu’au 19 mars 2019.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play