publicité

Contrôles routiers : des centaines de contraventions et 20 permis, au moins, retirés

Ce week-end, policiers et gendarmes étaient sur le bord des routes et le total des retraits de permis et des infractions est une fois encore, trop élevé. Plus de 20 alcoolémie entraînant un retrait de permis et deux excès de vitesse de plus 30 km/h, sans oublier les comportements accidentogènes. 

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
La prévention, comme la répression donnent l'impression de ne plus avoir d'effets sur les chauffards. En zone police et en zone gendarmerie, la multiplication des contrôles donnent toujours des résultats similaires. À la sortie des boîtes de nuit de l'Ouest les militaires de l'Escadron Départemental de la Sécurité Routière, le résultat est édifiant. 9 conducteurs avaient pris le volant avec un taux d'alcool dans le sang supérieur à la norme. Le taux le plus élevé était de 0,98 mg par litre d'air expiré, soit 1,96 mg d'alcool par litre de sang. 3 autres usagers de la route ont perdu leur permis sur le champ, ce sont trois jeunes conducteurs dont les taux d'alcoolémie avaient largement dépassé 0,40 mg. Leur permis probatoire étant composé de 6 points, ils devront le repasser...

En excès de vitesse et alcoolisé

Sur Saint-Denis, les chiffres sont moins élevés, mais statistiquement, ils ne sont pas très rassurants. 5 conducteurs ont été contrôlés positifs au dépistage d'alcoolémie et quatre d'entre eux affichaient un taux beaucoup trop élevé. 
Le second fléau des routes réunionnaises est la vitesse. L'un des conducteurs, dépourvu de permis de conduire ce lundi matin, a testé l'excès de vitesse combiné à une conduite en état alcoolique. Il a été flashé à Saint-Leu à 143 km/h au lieu de 110.
Le recordman des fous du volant de ce dimanche 18 février 2018 a été flashé 167 km/h. Après le retrait des points, son compte est à zéro comme son permis.

Des contrôles renforcés dans les prochains jours 

Ce bilan serait incomplet sans évoquer les absences de ceintures de sécurité, les téléphones au volant, franchissement de lignes continues, le non-respect des panneaux de signalisation, sans oublier les conduites sans contrôle technique ou sans assurance. Un listing qui semble évident quand on le respecte et qui n'est pas évident pour tous les usagers de la route. Les gendarmes notent que dans les 10 accidents de la route constatés ce mois de février 2018, il est question de vitesse inadaptée, non-respect d'une priorité ou d'alcoolémie. Compte tenu des résultats et du constat, de nombreux contrôles vont être organisés dans les prochains jours.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play