Contrôles routiers : des opérations menées dans les bus scolaires

transports
Des contrôles dans les bus de transports scolaires
Des contrôles dans les bus de transports scolaires ©Laurent Figon
Ce jeudi 25 août, les forces de l’ordre ont procédé à des contrôles de transports scolaires. Des opérations organisées de 15h à 17h, dans les arrondissements de Saint-Benoît, Saint-Paul et Saint-Pierre.

Les opérations de maintien de l'ordre se poursuivent. Ce jeudi après-midi, l’Escadron Départemental de la Sécurité Routière, EDSR, a procédé à une opération de contrôles de transports scolaires, sur les arrondissements de Saint-Benoît, Saint-Paul et Saint-Pierre.

Le reportage de Réunion La 1ère :

Cet après-midi, les gendarmes ont mené des opérations de contrôle dans les bus

Ces opérations ont eu lieu de 15h à 17h, avec l'appui des gendarmes de trois compagnies, des contrôleurs terrestres de la DEAL et de la Police municipale de Sainte-Suzanne. Des actions destinées à éviter tout débordement aux abords des établissements scolaires.

Bilan des opérations :

Au total, 22 infractions ont été constatées concernant les équipements obligatoires, la réglementation et la conduite de ces véhicules de transport de voyageurs, parmi lesquelles :

  • 3 absences de licence de transports de voyageurs 
  • 2 déplombages d’éthylotest anti-démarrage 
  • 2 défauts de contrôle technique 
  • 2 dysfonctionnements de portes avant 
  • 2 usages de téléphone 
  • 1 défaut de permis de conduire de la catégorie "D" 
  • 1 défaut de visite annuelle de l’éthylotest anti-démarrage 
  • 1 conduite sans carte professionnelle de conducteur 
  • 1 non-respect de "Stop"
  • 1 rupture d’immobilisation
  • 1 pneumatique lisse

Carton rouge pour le chauffeur d’un bus qui circulait avec une attestation de titre professionnel  "conducteur de voyageurs" sans avoir fait les démarches depuis une année auprès de l'administration pour faire valider son permis de conduire de la catégorie "D", indique la gendarmerie. Avant d'ajouter que "deux pneumatiques de son bus étaient en très mauvais état. Le véhicule a été immobilisé sur les lieux et la société a déplacé un autre bus pour prendre en charge les collégiens".