réunion
info locale

Coronavirus : 67, 35, 32 et finalement 13 cas confirmés à Madagascar

coronavirus
Tests au sein de l'Institut Pasteur de Madagascar
L'Institut Pasteur de Madagascar est l'organisme en charge des tests les échantillons prélevés sur le terrain par les autorités sanitaires ©Présidence de la République de Madagascar
La confusion a régné dans la soirée, du jeudi 7 mai, à Madagascar. L'annonce de 67 nouveaux cas, a créé un vent de panique dans le pays. Un peu plus tôt, les autorités sanitaires parlaient de 35 tests positifs. Finalement, 32 personnes ont dû être à nouveau testées. Bilan final : 13 cas confirmés. 
Les autorités sanitaires de Madagascar, ont subi un flux et un reflux du nombre de personnes infectées par le Covid-19 de la fin de semaine dernière jusqu'à ce dimanche 10 mai 2020 en début de soirée.

Jeudi en fin de journée, après 252 tests PCR, les autorités affichaient 35 nouveaux cas. Un pic effrayant, les précédents étant de 14 et 15 tests positifs, au maximum, précise Madagascar-Tribune
Cette annonce a été suivie, ce même soir du jeudi 7 mai 2020, de la publication par l'OMS, de 67 personnes détectées positives lors des dernières 24 heures. 
 

13 cas confirmés pendant le week-end


Il n'est pas difficile d'imaginer le vent de panique qui s'est propagé dans les couloirs du ministère de la Santé avant d'atteindre la présidence. Sans attendre, le Centre de commandement de lutte contre le Covid-19 a demandé confirmation à l'Institut Pasteur de Madagascar et des explications à l'OMS. L'IPM qui est en charge de l'analyse des tests a expliqué que le chiffre transmis à l'Organisation Mondiale de la Santé concernait 32 cas douteux, d'où cette addition finale de 67 "patients". Les 32 cas en question ont été à nouveau contrôlés. Ils sont, finalement, négatifs. 

Cet incident a invité les dirigeants à s'interroger sur les 35 autres cas. Le président a demandé aux équipes de réaliser de nouveaux tests PCR, dès le lendemain. Finalement, 4 nouveaux cas, sur 35, sont confirmés. Le total était de 11 patients supplémentaires samedi soir et 13 dimanche soir écrit L'Express de Madagascar (cinq à Toamasina, quatre à Antananarivo, un à Antsirabe et un à Moramanga).
 

Une enquête ouverte à l'Institut Pasteur de Madagascar


Cet épisode, très délicat pour le gouvernement malgache et les autorités sanitaires de la Grande île, ne sera pas sans conséquence. Le Premier ministre et le président ont demandé que toute la lumière soit faite sur ce dossier. Une enquête interne a été ouverte. Christian Ntsay, le Premier ministre, attend des réponses ce mercredi 13 mai 2020.

La professeur Hanta-Danielle-Marie Vololontiana, porte-parole du Centre de lutte contre le Covid-19, s'est interrogée à haute voix face à la presse : "S'agit-il d'une erreur délibérée ou découlant d'un problème technique ?", note L'express de Madagascar.
Enfin, l'opposition politique s'est emparée de cette polémique pour s'interroger ouvertement sur la gestion de cette crise et sur l'efficacité du Covid-Organics.