Coronavirus à La Réunion : de nouvelles mesures entrent en vigueur dès aujourd’hui

coronavirus
Coronavirus
©Pixabay
Le préfet l’a annoncé vendredi dernier, en soirée, après la prise de parole du chef du Gouvernement. De nouvelles mesures entrent en vigueur à La Réunion, à compter de ce 21 décembre, pour freiner la propagation de l’épidémie Covid durant les fêtes de fin d’année.

La semaine dernière, les autorités de santé ont annoncé le recensement de plus de 3 300 cas positifs au coronavirus avec un taux d’incidence de 482 cas pour 100 000 habitants. Des indicateurs à la hausse qui pourraient conduire à une dégradation plus importante de la situation sanitaire avec la promiscuité générée par les fêtes de fin d’année.  

Ainsi, le Préfet a annoncé de nouvelles mesures restrictives pour enrayer cette reprise épidémique. Pas de confinement ni de couvre-feu pour les fêtes mais des interdictions, notamment de rassemblements les soirs de réveillon.

Interdiction des moments de convivialité au travail

De nombreux clusters sont identifiés en milieu professionnel indique La Préfecture. La recommandation de 3 jours télé-travaillés par semaine est maintenue. Les réunions en visio-conférence doivent être privilégiées.

Par ailleurs, les moments de convivialités réunissant les salariés dans le cadre professionnel doivent être suspendus. Les cocktails de fin d’année sont à éviter.

Rassemblements interdits

Les regroupements de plus de 10 personnes restent interdits dans l’espace public. Dans ce cadre, tout rassemblement sur les plages, arrières plages, espaces publics sont interdits les 24 et 31 décembre, comme tous les autres jours.  La consommation d’alcool sur la voie publique est interdite.

Les réveillons de noël et de la Saint-Sylvestre doivent donc s’organiser à domicile, chez des amis ou dans les établissements ouverts tels que les lieux culturels, les hôtels, les bars et les restaurants dans le respect des règles en vigueur et des protocoles sanitaires. Le transport de matériel de sonorisation reste interdit tout comme l’animation de soirées (DJ) et l’activité de traiteur à domicile. Il est récommandé de faire un test avant de se rendre à un dîner en famille par exemple.

 

Tous les évènements sportifs, festifs et culturels ou dans les établissements recevant du public sont soumis à une jauge minimale de 4 mètres carré par personne. Cette disposition s’applique également dans les lieux de culte et pour les processions.

Interdiction des activités de danse

Les activités de danse récréatives sont interdites dans tous les établissements recevant du public et notamment :

  • les bars, restaurants et débits de boissons;
  • les établissements flottants, pour leur activité de restauration et de débit de boissons ;
  • les hôtels, pour les espaces dédiés aux activités de restauration et de débit de boissons ;
  • les salles des fêtes, salles de spectacles, salles polyvalentes, salles à usages multiples ;
  • les cours de danse, spectacles et activités de danse professionnelle restent autorisées.

Interdiction de consommation de nourriture et de boissons debout 

La consommation au sein de tous les ERP, établissements recevant du public, ou lors des manifestations doit se faire à table uniquement, dans le respect des protocoles sanitaires. Les cocktails avec consommation debout sont interdits.

Les feux d’artifice sont interdits le 31 décembre

Les feux d’artifice sont interdits le soir du réveillon de la Saint-Sylvestre précise la Préfecture. Cette interdiction concerne les mairies et les grands rassemblements mais pas les particuliers précise Hassen Bangui, artificier.

Des contrôles seront mis en place : les personnes qui braveront l’interdiction des rassemblements dans l’espace public seront verbalisées.