Coronavirus : aucun nouveau cas confirmé ce lundi, le bilan reste à 408 cas à La Réunion

coronavirus
Le CHU de Bellepierre à Saint-Denis.
Le CHU de Bellepierre à Saint-Denis. ©Imaz Press
Pour la troisième fois depuis le 11 mars dernier, aucun nouveau cas n'a été confirmé durant les 24 dernières heures. Ce lundi 20 avril, le bilan total reste à 408 cas de coronavirus recensés à La Réunion.
Un seul nouveau cas pour la journée du dimanche 19 avril, aucun pour ce lundi 20 avril. Si les chiffres sont de nouveau à la baisse, la prudence reste de mise. La Réunion compte 408 cas de coronavirus depuis le 1er arrivé dans l'île le 11 mars dernier. 
 


71% de cas importés

Sur les 408 cas confirmés, 401 ont pu faire l'objet d'investigations : 
  • 284 cas sont importés, soit 71% des cas investigués
  • 64 sont des cas autochtones secondaires
  • 53 sont des cas autochtones
 
 

2 patients sont en réanimation

A l'heure actuelle, deux personnes sont prises en charge en réanimation, 14 patients sont hospitalisés dans d'autres services. 238 personnes sont considérées comme guéries par les infectiologues du CHU, en l'absence de fièvre et d’essoufflement depuis au moins 48h, à partir du 8e jour de début des symptômes.

Sur les 401 cas investigués, les patients contaminés se répartissent selon les tranches d'âge suivantes : 
  • 7,4% ont moins de 14 ans, soit 29 cas
  • 41,9% ont entre 15 et 44 ans
  • 38,9% ont entre 45 et 64 ans
  • 7,7% ont entre 65 et 74 ans
  • 4,1% ont plus de 75 ans
 
 

Un cas confirmé en milieu carcéral

Une personne résidant en centre d'hébergement pour sans-abri, puis incarcérée, a été testée positive au Covid-19. Un dépistage donc a été réalisé dans le centre d'hébergement, tous les résultats sont revenus négatifs. 

Un dépistage est également organisé dans le centre pénitentiaire pour les personnels et détenus ayant eu un contact proche vec le cas au moment de son incarcération. 

 

Plus de 3 200 cas contacts identifiés

7 cas sont toujours en cours d’investigation. A ce jour, plus de 3 200 personnes ont été identifiées dans le cadre du contact-tracing organisé par l’ARS. Toutes ces personnes ont été contactées par l’ARS afin de leur demander un confinement strict, de s’assurer de leur état de santé, de les orienter sans délai vers le SAMU-15 en cas d’apparition de signes et de leur livrer des masques afin de s’assurer d’une protection envers leur entourage proche.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live