Coronavirus : début des essais cliniques par injection et 586 cas confirmés à Madagascar

coronavirus
Personnel médical en renfort à Tamatave
©Présidence de la République de Madagascar
L'épidémie de Covid-19 se répand dans l'Est de Madagascar. 44 nouveaux cas ont été confirmés, ce mardi, par les autorités sanitaires qui comptabilisent 586 personnes touchées par le virus et deux décès. C'est dans ce contexte que viennent d'être lancés les essais cliniques par injection. 
Les hôpitaux de Tamatave ont reçu, ce mardi 26 mai 2020, les renforts de 20 agents de santé. Médecins, infirmiers, biologistes ont été transportés par avion vers la cité portuaire, de l'Est de Madagascar, qui est devenue le centre de l'épidémie. 275 patients étaient hospitalisés dans cette ville, hier, sur les 586 malades recensés à Madagascar depuis le 20 mars 2020. 

Les renforts sont arrivés avec du matériel de protection individuelle et des modules pour fabriquer des chambres de désinfection pour protéger le personnel de santé écrit Madagascar-Tribune
 

L'Est de Madagascar épicentre de l'épidémie


La Covid-19 voyage grâce aux porteurs asymptomatiques. Des personnes, originaires de Tamatave, ont été testées positives à Tananarive et dans les villes voisines de la cité portuaire : AmbatondrazakaAndilamenaMoramanga.
Sur la seule journée de Mardi, les services médicaux en charge des tests ont découvert 44 nouveaux patients relève Midi-Madagascar.

Comme toujours dans ces moments de tension extrême, le moindre signe positif permet d'espérer. Certes la baisse du nombre de nouveaux cas, ne permet pas encore de voir le bout du tunnel, mais elle est peut-être le premier signe des résultats de lutte quotidienne des équipes sur le terrain et la prise de conscience de l'importance des mesures barrières. 
 

Les essais cliniques par injection débutent


Loin des avis, autorisés ou non, qui s'expriment dans la presse et sur les réseaux sociaux sur la gestion de la crise à Madagascar, le président de La République, Andry Rajoelina a annoncé, mardi soir, le coup d'envoi des essais cliniques d'une solution injectable "à base d'artémisia", la fameuse plante qui a servi à produire le Covid-Organics.

 Il a profité de cette prise de parole pour indiquer qu'il avait demandé au nouveau préfet de Tamatave de lutter contre le laxisme : "Plus personne ne doit sortir, à part les marchandises, plus aucune autorisation ne doit être émise" écrit L'Express de Madagascar, ce mercredi 27 mai 2020. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live