Coronavirus : du personnel médical arrive en renfort à La Réunion

coronavirus
Le site Nord du CHU de La Réunion.
Le site Nord du CHU de La Réunion. ©Imaz Press

Avec l’augmentation du nombre de cas Covid, le nombre d’hospitalisations progresse au CHU de La Réunion. Pas de tension pour le moment, car davantage de lits sont ouverts. Les besoins en personnel sont aussi plus importants.

4 médecins réanimateurs et deux infirmiers diplômés d’Etat débarquent ce jeudi 18 février à La Réunion pour renforcer les équipes du Samu. D'autres professionnels doivent arriver. Cette demande suit celle formulée par l’Agence Régionale de Santé de La Réunion au ministère de la Santé vendredi dernier, comme l’indiquait Martine Ladoucette.

De nouveaux renforts envoyés dès vendredi

Ce jeudi soir, le ministère des Outre-mer communique sur l'envoi de professionnels de santé en renfort des hôpitaux de La Réunion. Ainsi, 1 médecin anesthésiste réanimateur, 4 médecins généralistes, 18 infirmiers spécialisés en réanimation, 14 infirmiers de soins généraux et 13 aides-soignants seront envoyés par la réserve sanitaire dès vendredi 19 février. 

Plusieurs médecins anesthésistes réanimateurs volontaires, identifiés par les régions métropolitaines les moins en tension, viendront compléter les éffectifs. Enfin, une équipe pré-hospitalière dans la médicalisation des évacuations sanitaires entre Mayotte et La Réunion, soit 5 médecins et 5 infirmiers, seront envoyés d'ici à vendredi également. 

Une réponse à l'appel de l'ARS

La directrice de l’ARS indiquait vendredi avoir sollicité le renfort de 9 médecins avec un profil réanimateur, de 6 médecins au profil de généraliste ou d’urgentiste, et de près de 40 infirmiers formés à la réanimation.

Dès lundi 15 février, un appel a été lancé sur la page facebook de l'AP-HP, pour un renfort de 2 semaines, avec un départ dès le mercredi 17 février.

La Réserve sanitaire activée

Sur la page Facebook de la Réserve sanitaire, cette fois, un autre appel à renfort en établissements hospitaliers a également été lancé ce lundi 15 février pour différents départements, notamment ultramarins, parmi lesquels La Réunion.  

L’appel concerne des médecins en médecine polyvalent, interne ou encore des médecins anesthésistes / réanimateurs, des infirmiers ou des aides-soignants. Deux rotations, l'une du 19  février au 3 mars et l'autre du 5 au 22 mars, sont proposées.

85 lits en réanimation, 115 lits possibles

L’arrivée de ces nouveaux professionnels doit permettre d’augmenter progressivement les capacités de prise en charge des patients Covid. Aujourd’hui, 85 lits de réanimation sont disponibles au CHU de La Réunion.

Au total, le département pourrait disposer de 118 lits de réanimation avec l’appui du CHOR et de Clinifutur, dont 103 lits pour le CHU de La Réunion. Pour les lits de médecine pour les patients Covid, actuellement au nombre de 46, La Réunion pourrait compter près de 90 lits Covid en médecine, avec le concours des établissements privés et du CHOR.

Reportage de Réunion la 1ère.

Un taux d'incidence en hausse et 53 personnes hospitalisées, dont 32 en réanimation : comment le CHU s’organise pour accueillir les patients ? ©Réunion la 1ère

Hier, les autorités confirmaient 661 nouveaux cas de Covid enregistrés du 10 au 16 février. Depuis l’apparition des variants, le département en compte 65 cas, dont 56 de variant sud-africain, 8 de variant britannique et 1 de variant brésilien.

53 hospitalisations, dont 32 en réanimation

Parmi les patients positifs au Covid, 53 sont hospitalisées au CHU de La Réunion, dont 32 pris en charge en service de réanimation. La Réunion accueille en moyenne 4 évacuations sanitaires par jour, au titre de la solidarité régionale.

Mais mardi dernier, le chef des Urgences du CHU Félix Guyon, Bertrand Guihard, indiquait qu’il n’y avait " pas de tension, mais une vigilance sur les services de réanimation ". Le nombre de patients hospitalisés a augmenté avec celui des cas positifs.

Le taux d’incidence du département est actuellement à 77 cas pour 100 000 habitants, 7 communes sont placées sous couvre-feu, 4 d’entre elles le sont depuis vendredi 12 février, 3 le seront dès ce jeudi 18 février à 22h. De nouvelles mesures restrictives ont été annoncées hier par le préfet de La Réunion pour lutter contre la propagation du virus.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live