Coronavirus : les autorités démentent une zone de contamination aux Avirons

coronavirus
L'Agence Régionale de Santé à La Réunion.
L'Agence Régionale de Santé à La Réunion. ©Imaz Press
La crise sanitaire donne lieu à de nombreuses fake news sur les réseaux sociaux. Les autorités veillent au grain. L'Agence Régionale de Santé et la préfecture viennent de mettre en garde contre la circulation de fausses informations sur la toile concernant une zone de contamination aux Avirons. 
Attention aux " fake news", aux fausses informations circulant sur les réseaux sociaux ... encore plus dans ce contexte de crise sanitaire. L'Agence Régionale de Santé et la préfecture mettent en garde.

Hier, des documents portant les logos de la préfecture et de l’Agence Régionale de Santé ont été
détournés pour faire croire à la présence de patients COVID-19 sur le territoire des
Avirons. On peut lire sur ces différentes pancartes " épidémie dans ce secteur " ou encore " l'ARS a identifié le cas 369 de contamination au coronavirus ". Des informations erronées. 

Ces informations ont été relayées sur la page Facebook " Union Avirons Ville Moderne " et a provoqué un vent de panique sur la page du réseau social. Une quarantaine d'abonnés ont même relayé la "fake news" sur la toile.
La préfecture et l’Agence Régionale de Santé démentent ces informations, et condamnent l’utilisation détournée des supports de communication officiels.
 


Pas de "cluster" à La Réunion


A ce jour, 70% des cas de Covid-19 à La Réunion sont des cas importés.
On dénombre 55 cas autochtones au 22 avril 2020. Aucune chaine de transmission locale n’est
identifiée à ce stade. Il n’existe pas de regroupement de cas, appelé aussi "cluster" dans une commune ou un quartier de La Réunion. Il n’y a donc pas de zones du territoire qui seraient plus exposées que d’autres.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live