réunion
info locale

Coronavirus : Madagascar, la suspension des vols avec la France envisagée

coronavirus
Air France à Madagascar
©Capture d'écran Madagascar-Tribune
Madagascar envisage de suspendre les vols vers, et venant de France. L'officialisation d'un cas de Covid-19 à La Réunion et la propagation, toujours plus rapide, de l'épidémie dans l'Hexagone, inquiètent les autorités malgaches. La fermeture des frontières est inévitable pour la Grande île.
Le ministre de la Santé et le ministre des Transports, du tourisme et de la météorologie de Madagascar envisagent de demander au comité de général opérationnel (CGO), en charge de la crise liée au coronavirus, de fermer les frontières de manière épisodique pour éviter l'introduction de cette maladie dans le pays. 

Ils ont expliqué à Madagascar-Tribune : "Si nous continuons à ouvrir nos frontières, nos hôpitaux n’auront pas la capacité pour accueillir la mise en quarantaine des ressortissants malgaches ou étrangers fuyant la France ou les autres foyers de propagation du virus", et de préciser, "La suspension des vols avec la France et la fermeture de nos frontières avec ce pays pendant plusieurs mois d’affilée sont défavorables et auraient un impact négatif sur notre économie. C’est pourquoi, le débat que nous allons entamer... Promet d’être ardu".
 

La Banque mondiale a débloqué 3,5 millions de dollars 


Les autorités malgaches suivent heure par heure l'évolution de l'épidémie à travers le monde. Le ministre de la Santé a été informé de l'hospitalisation d'un Réunionnais de 80 ans, porteur du coronavirus. Il s'inquiète de l'explosion du nombre de malades en France et dans le monde (plus de 100 pays touchés, 4 000 morts et 112 500 malades *). 

Madagascar, l'un des pays les plus pauvres de la planète, est face à un véritable dilemne. La Grande île doit se prémunir contre le fléau, mais aussi éviter un désastre économique. La décision du comité général opérationnel concernant la fermeture des frontières va tomber dans la journée. La Banque mondiale s'est engagée à soutenir le pays. Elle a débloqué une aide exceptionnelle de 3,5 millions de dollars.
*Chiffres du 11 mars 2020

 
Coronavirus : les passagers des avions aspergés de désinfectant
C'est une mesure inattendue et dont l'efficacité demande à être confirmée, mais les autorités sanitaires de Madagascar ont décidé d'asperger de produit désinfectant les voyageurs à leur arrivée sur le tarmac. Les responsables s'appuient sur les études en leur possession concernant la durée de vie du coronavirus : "Le virus vit 6 heures sur les habits des passagers et 10 heures sur les carlingues des avions. Il faut être vigilant, surtout, avec un cas avéré à La Réunion et dans d'autres pays africains. La Réunion est juste à une heure et demie de vol", écrit L'Express de Madagascar.


Les médecins interrogés sur cette mesure rappellent surtout l'importance des mesures de prévention : se laver les mains régulièrement et garder une distance d'au moins un mètre avec une personne malade.