Coronavirus : le père est positif, les enfants partent à l’école

coronavirus
Un test de dépistage du Covid-19 à La Réunion.
Un test de dépistage du Covid-19 à La Réunion. ©Imaz Press
Des parents ont envoyé leurs enfants à l’école alors que le père de famille a été diagnostiqué positif à la Covid-19. L’un d’entre eux a été testé, les résultats sont revenus négatifs. Des mesures sont prises dans les établissements scolaires concernés.
Arrivé lundi à La Réunion, un père de famille a été dépisté à l’aéroport Roland Garros. Son test s’est révélé positif au Coronavirus, et c’est à son domicile que l’homme a choisi d’effectuer sa période d’isolement.

 

Cet isolement doit se faire selon des consignes strictes pour la personne, comme pour sa famille. Malgré cela, deux enfants du foyer se sont rendus dans leurs établissements scolaires après le retour du cas confirmé.

 

Non-respect de l’isolement


Pourtant, selon le Dr François Chieze, directeur de la veille et sécurité sanitaire à l’Agence Régionale de Santé de La Réunion, l’Assurance maladie avait donné des informations au malade, notamment celle de ne pas envoyer ses enfants à  l’école.

Il confirme ainsi que la mesure n’a pas été respectée. Dans ce cas précis, pour le Dr François Chieze, " ce n’est pas le dispositif qui est défaillant, c’est malheureusement le fait que la personne n’ait pas prise en compte la recommandation qui est absolument impérieuse ".

 

48 personnes contact, élèves et adultes


Les chefs d’établissement ont été contactés par le rectorat, pour les informer et mettre en place les mesures qui s’imposent. L’un des enfants est scolarisé en seconde professionnelle, le directeur de l’etablissement, les Apprentis d’Auteil Océan Indien s’est exprimé ce vendredi 12 juin dans le journal télévisé de la mi-journée de Réunion la 1ère. Il répondait aux questions de Pascal Souprayen.
Philippe Rose, directeur général des Apprentis d'Auteuil Océan Indien ©Réunion la 1ère

Le jeune a fréquenté l’établissement mardi et jeudi derniers. Il a ainsi été en contact avec potentiellement 48 personnes, élèves et adultes. Ces personnes ont été jointes pour les informer et leur préciser que selon le médecin du rectorat, le risque était faible pour eux car le contact était très récent.

 

Risque de contagion faible selon les autorités sanitaires


En effet, d’après la préfecture et l’Agence Régionale de Santé, au vu de la date d’arrivée de la personne contaminée, soit lundi, et du délai d’incubation de la maladie, le risque que les enfants aient été contaminés et soient déjà contagieux est extrêmement faible.

De plus, le port du masque était obligatoire dans les classes fréquentées par les enfants. Par prudence, le lycée n’a pas accueilli d’élèves ce vendredi.

L’ensemble de la famille a été dépistée hier soir, jeudi. Les résultats, dont ceux du jeune lycéen, sont tombés ce vendredi. Ils sont tous revenus négatifs à la Covid-19. Les enfants et les adultes ayant été en contact avec les enfants scolarisés ne sont donc pas considérés comme contacts à risque vis-à-vis du coronavirus Covid-19, indiquent les autorités.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live