Coronavirus : l'épidémie gagne du terrain, mais La Réunion ne fait pas partie des 21 départements en rouge

coronavirus
Le Premier ministre, Jean Castex, à l'université d'été du Medef, le 26 août 2020.
Le Premier ministre, Jean Castex, à l'université d'été du Medef, le 26 août 2020. ©ERIC PIERMONT / AFP
En pleine épidémie de coronavirus, le Premier ministre, Jean Castex, s'est exprimé ce jeudi, aux côtés des ministres de la Santé Olivier Véran et de l'Education Jean-Michel Blanquer, pour faire le point sur la situation en France. Retrouvez l’édition spéciale de Réunion La 1ère.
Après avoir fait plusieurs annonces, mercredi 26 août, sur France Inter, le Premier ministre, Jean Castex, a tenu une conférence de presse, ce jeudi 27 août, depuis Matignon, aux côtés des ministres de la Santé Olivier Véran et de l'Education Jean-Michel Blanquer.
 

La Réunion n'est pas en rouge

Jean Castex, le chef du gouvernement a fait le point sur l'épidémie de coronavirus, département par département. Il a défendu les nouvelles mesures prises par l'exécutif et appelé à la vigilance.

Le premier ministre a annoncé que "19 nouveaux départements sont inscrits en rouge, en zone de circulation active du virus". Au total, 21 départements sont en rouge. La Réunion n'en fait pas partie. La Guadeloupe et la Martinique en font partie. 
 
zones de circulation active
©gouvernement
 

Edition spéciale de Réunion La 1ère 

Suivez ici l’édition spéciale de Réunion La 1ère à partir de 11h45 : 


Un recrudescence de l'épidémie

Le gouvernement constate une "recrudescence incontestable de l'épidémie" qui "progresse sur tout le territoire", avec "39 cas positifs pour 100.000, quatre fois plus qu'il y a un mois", a dit Jean Castex lors de cette conférence de presse.
"L'épidémie regagne du terrain, et c'est maintenant qu'il faut intervenir", a-t-il insisté. "Le taux de reproduction du virus se situe au-dessus de 1, ce qui signifie que le virus gagne du terrain. Nous étions redescendus à 0,7 en mai. Nous sommes remontés à 1,4", et "la positivité augmente pour toutes les tranches d'âge", a-t-il précisé.
 

Les hospitalisations en hausse

Le nombre d'hospitalisations commence doucement mais sûrement à remonter. Plus de 800 patients Covid sont admis à l'hôpital par semaine en ce moment, contre 500 il y a 6 semaines
 

Des plans de reconfinement territoriaux et globaux sont prêts

Face à cette situation, "notre objectif, c'est de tout faire pour éviter un reconfinement surtout généralisé", comme au printemps, a affirmé le chef du gouvernement pour qui ce but est "à notre portée collective". Pour autant, le Premier ministre a affirmé que "des plans de reconfinement territoriaux et globaux" étaient "prêts".
 

Le masque obligatoire dans les espaces fermés

Pour le moment, "la règle est simple : le port du masque est désormais obligatoire dans tous les espaces fermés où se situent plusieurs personnes", a expliqué le chef du gouvernement. Il a rappelé que le masque était obligatoire en entreprise. 
 

Eviter les rassemblements familiaux

Face au virus, la "première arme" reste la prévention, a-t-il insisté. "Évitons que papie et mamie aillent chercher les enfants à l'école", a-t-il souligné. Jean Castex a également encouragé les Français à "éviter autant que possible les fêtes familiales" et à "respecter les gestes barrières même lorsqu'on est en famille chez nous". Dans l'Hexagone comme à La Réunion, les rassemblements familiaux sont devenus des foyers de contamination importants.