Coronavirus : un premier cas de variant britannique confirmé à La Réunion

coronavirus
Deux résidents et un soignant testés positifs à l’Ehpad de Saint-Joseph.
©Imaz Press

La préfecture et l’ARS confirment la contamination d’un patient réunionnais par le variant britannique. Il s’agit du premier cas de ce genre à La Réunion. La personne a séjourné en métropole et est rentrée dans le département le 22 janvier dernier.

C’est le premier cas de patient contaminé par le variant britannique à La Réunion. Le patient est un Réunionnais ayant séjourné en métropole durant ses congés à la mi-janvier. Il est rentré à La Réunion le 22 janvier dernier.

Le patient est désormais guéri

Souffrant de certains symptômes, il a réalisé un test de dépistage qui s’est avéré positif au Covid. Le patient a été isolé et le contact tracing a été mis en place. Il a depuis été déclaré guéri par les professionnels de santé.

Une extrême vigilance est recommandée

Les autorités indiquent que cette confirmation de la présence du variant britannique à La Réunion impose la une extrême vigilance de tous les Réunionnais. Du fait de sa plus grande contagiosité, les gestes barrières doivent être respectés.

Pas de nouveau cas du variant sud-africain

Les autorités précisent qu’aucun nouveau cas du variant sud-africain n’a été confirmé par les séquençages effectués. A ce jour, 9 cas de ce variant ont été identifiés à La Réunion. Un des patients atteints par ce variant est décédé.