Coronavirus : le virus s'étend à Madagascar malgré la polémique politique

coronavirus
Bilan Madagascar 23 juillet 2020 covid 19
©Capture d'écran Madagascar-Tribune
La covid-19 se propage à Madagascar. Au cours des dernières 24 heures, le virus a fait une victime et 219 tests supplémentaires se sont révélés positifs. Pourtant, depuis deux jours, il est question essentiellement de la crise politique et la démission ou du limogeage du ministre de la Santé.
Ce matin le professeur Ahmad Ahmad, ministre de la Santé de Madagascar, tient une conférence de presse. Il est question de son avenir et de l'alerte qu'il a lancé auprès des partenaires traditionnels de la Grande île. Une missive qui avait pour seul but d'augmenter rapidement les ressources afin d'intensifier la lutte contre l'épidémie. Dans cette requête urgente, il est question du manque de moyens de son pays pour enrayer le pic épidémique qui sévit depuis 15 jours. 

Cette démarche, qui va à l'encontre de l'image largement diffusée depuis des mois par les dirigeants, a irrité le sommet de L'Etat. Le communiqué du gouvernement, publié le mercredi 22 juillet 2020, le démontre et place le ministre sur la sellette. 
Les rédacteurs précisent : "C'est une initiative personnelle ... Force est de constater que de nombreux points cruciaux de cette crise sanitaire ont échappé à la vigilance du ministre de la Santé publique", avant de souligner que cette démarche a "consterné" l'exécutif note L'Express de Madagascar.
 

Le virus se propage sans se soucier de la politique 


Les observateurs étaient persuadés que le professeur Ahmad Ahmad allait devoir rendre son portefeuille dans la foulée, pourtant ce jeudi 23 juillet 2020, il a assisté au Conseil des ministres. La conférence de presse prévue 24 heures, plus tard, va-t-elle sceller son sort. C'est probable, mais pas certain. Le "frondeur" est soutenu par la fédération syndicale du ministère de la Santé. 
Sans parler de politique, les syndicalistes ont précisé que le personnel hospitalier a un besoin urgent d'équipement de protection individuelle et de matériel médical note Madagascar-Tribune.
 
Entre mercredi et jeudi, les services de santé ont enregistré un nouveau décès et 219 tests positifs. Comme depuis plus de 15 jours, la région d'Analamanga est la plus touchée avec 148 cas sur les 219. Les autres personnes infectées par la covid-19 vivent sur les hauts plateaux au Sud de la capitale (43 cas) et 5 autres près de Mahajanga, sur la côte Ouest.

La répartition est ensuite plus disparate. Cette dissémination des cas sur l'ensemble du territoire complique la tâche des testeurs et du transport des échantillons. 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live