Coupe du monde de football : Madagascar vs Bénin, un match sous tension

politique
Madagascar Bénin qualification coupe du monde 2022, un match et une polémique août 2021
©Capture d'écran Madagascar-Tribune
Le match, entre Madagascar et le Bénin, qualificatif pour la coupe du monde 2022 au Qatar, se joue ce jeudi 2 septembre 2021. Cette rencontre devait permettre au Président, Andry Rajoelina, d'inaugurer le nouveau stade de Tananarive. Un huis clos a été décrété par la CAF. Va-t-il être maintenu ?

Le président de la République de Madagascar, Andry Rajoelina, de retour de France, où il a participé à "La rencontre des entrepreneurs francophones" organisée par le MEDEF, s'attendait à assister au match qualificatif de l'équipe nationale face au Bénin dans le stade de Tananarive flambant neuf, en présence de 20 000 spectateurs. 

Quand il descend de l'avion, le chef de l'État apprend que la Fédération malgache de football (FMF) a demandé à la Confédération africaine de football (CAF), une jauge "limitée à 1 500 spectateurs", alors qu'il attendait un stade plein. En apprenant cette information, il a perdu son self-control. Midi-Madagasikara, titre sur le sentiment présidentiel : "Un sabotage" et L'Express de Madagascar d'écrire : "De quel droit la FMF s'est permise d'envoyer une demande d'autorisation pour mille cinq cent personnes à la CAF, alors que le ministère des Sports a effectué une démarche pour remplir le stade à la FIFA et à la CAF".

Des inspecteurs de la CAF attendus à Madagascar

 

À Madagascar, tout le monde sait qu'il existe des tensions entre les dirigeants de la Fédération du football et le locataire du palais d'Iavoloha. La décision de la FMF de limoger l'ancien sélectionneur des Bareas, Nicolas Dupuis, avait crispé le Président.

La lettre de la Fédération pour obtenir une jauge de 1 500 spectateurs pour la rencontre entre Madagascar et le Bénin, ce 2 septembre 2021, a été interprétée comme une nouvelle offense. Pourtant, avec le temps, cette première lecture des faits pourrait être erronée. Comment ignorer les incidents graves de 2018 lors du match entre Madagascar et le Sénégal (1 mort, 37 blessés). La colère présidentielle a dépassé les frontières de la Grande île. Des inspecteurs de la CAF arrivent ce 31 août 2021 pour visiter le nouveau stade et statuer sur la demande d'accueillir du public, nous apprend 2424.mg

En attendant la décision finale, le nouveau sélectionneur, Éric Rabesandratana et ses adjoints, ont la pression. Ils ont été témoins de la colère présidentielle et savent qu'ils ne sont pas le premier choix du chef de l'État.