Coupe du monde-Madagascar : le match qualificatif face au Bénin offre une trêve

football
Can 2019 victoire de Madagascar
©Francetvinfo
Ce jeudi 2 septembre à 18h, le coup d'envoi du match entre Madagascar et le Bénin lance la campagne de qualification des Barea pour la Coupe du Monde au Qatar. Cette première rencontre est déjà essentielle. Cette parenthèse permet d'oublier pendant quelques heures la Covid et le kéré.

L'équipe de football se lance dans la campagne de qualification de la Coupe du monde 2022 qui se jouera au Qatar. Un long chemin débute, ce jeudi 2 septembre 2021 à 18h (19h à La Réunion), à Tananarive face au Bénin. Ce simple match dépasse l'environnement sportif. La passe d'armes, entre le Président et la FMF au sujet du nombre de spectateurs pouvant assister à l'événement, marque les tensions qui agitent le sommet de l'État. 

Personne n'est dupe sur les enjeux politiques qui se jouent actuellement. L'inauguration du nouveau stade, l'instauration de six fans zones dans la capitale (Information de 2424.mg), illustrent cette passe d'arme entre l'exécutif et les opposants. Pourtant, pendant 1h45, voire un peu plus, la politique, la Covid et le kéré seront "oubliés".

Un groupe jouable ?

 

L'équipe de Madagascar, dirigée par Nicolas Dupuis a marqué les esprits en se qualifiant pour CAN 2019 en Egypte (c'était une première). Elle avait atteint les quarts de finale. La qualification pour la CAN 2022 ayant été manquée, les Barea ont changé d'entraîneur. Cette décision de la Fédération Malgache de Football n'a pas été appréciée par le Président. Depuis, les relations, entre Andry Rajoelina et les dirigeants du foot de la Grande île, sont compliquées. 

C'est dans ce contexte qu'Éric Rabésandratana est devenu le nouveau sélectionneur de l'équipe Nationale. "Rabé" (son surnom quand il était joueur professionnel en France) a une pression importante avant ce premier match. Il n'a pas bouleversé l'équipe. Il s'appuie sur une base similaire à celle de son prédécesseur en apportant quelques retouches et plus d'exigence à l'entraînement, écrit L'Express de Madagascar. Va-t-il résoudre le problème de l'inefficacité de l'attaque ? Une victoire permettrait à tout un peuple de s'extraire pendant quelques heures des soucis quotidiens.