Couvre-feu à 19h dès samedi, réouverture des terrasses et galeries commerciales le 19 mai : le préfet de La Réunion détaille son plan d'allègement des mesures

coronavirus
les nouvelles mesures de distanciation de 2 mètres au restaurant
Les terrasses vont rouvrir le 19 mai. ©Delphine Gérard

Le couvre-feu repoussé à 19h dès samedi, la réouverture des terrasses des bars et restaurants et des galeries commerciales le 19 mai, le retour de la culture et du sport au 19 mai : le préfet de La Réunion annonce son plan "progressif" d’allègement des mesures sanitaires pour l’île.

Après deux mois de couvre-feu, le préfet de La Réunion, Jacques Billant a décidé d’alléger les mesures sanitaires de lutte contre le Covid-19 dans l’île. C’est ce qu’il a annoncé aux maires lors de leur réunion hebdomadaire sur la crise sanitaire, avant de préciser sa feuille de route dans un communiqué ce jeudi soir. 

Jacques Billant détaille un "plan de desserrement progressif des mesures pour les mois à venir" qui "s’aligne sur le plan proposé en métropole tout en s’adaptant aux spécificités réunionnaises".

Couvre-feu à 19h dès samedi

A partir de ce samedi, le couvre-feu est repoussé de 18 heures à 19 heures. Au 19 mai, il sera décalé de 21 heures à 5 heures du matin. Au 9 juin, le couvre-feu pourra être repoussé à 23 heures. 

Ouverture des terrasses et galeries commerciales au 19 mai

Au 19 mai justement, autre étape de ce plan, le préfet annonce une réouverture des terrasses des bars et restaurants. En terrasse, les tables devront être espacées d'au moins deux mètres et seront limitées à six personnes maximum.

Les commerces non alimentaires des galeries commerciales de plus de 10 000m2 vont aussi rouvrir à cette date. 

Les pique-niques et les bivouacs seront à nouveau autorisés, dans la limite de six personnes.

Le retour de la culture et du sport au 19 mai

Au 19 mai toujours, les musées, cinémas, salles de spectacle et théâtres pourront à nouveau ouvrir leurs portes en accueillant un public assis, dans la limite de 800 personnes en intérieur et 1 000 personnes en extérieur.

Au 19 mai, le préfet annonce aussi la réouverture des établissements sportifs de plein air et la reprise des manifestations sportives dans la limite de 1 000 spectateurs en extérieur. Les sports collectifs, la danse avec contact et les sports de combat restent interdits

A partir de cette date, le préfet pourrait aussi se pencher sur un allègement éventuel des motifs impérieux pour les voyages entre La Réunion et l'Hexagone. 

Ouverture des salles de sports le 9 juin

Au 9 juin, les cafés et les restaurants de l’île pourraient rouvrir totalement, y compris leurs espaces en intérieur. Une fois encore, les tables devront être séparées de deux mètres et seront limitées à six personnes maximum.

Au 9 juin également, la réouverture des salles de sport sera effective.

Les compétitions sportives en plein air pour les sports collectifs et de combat pourront alors reprendre. 

Le préfet annonce aussi la réouverture de certains évènements de plus de 5 000 personnes (foires, salons, lieux de culture, établissements sportifs), sous réserve d’un protocole sanitaire validé en préfecture et sur présentation d’un pass sanitaire.

Fin du couvre-feu et des jauges le 30 juin ?

Au 30 juin, le préfet de La Réunion pourrait décider de lever le couvre-feu. Les jauges seraient aussi supprimées dans les établissements recevant du public.

Vos réactions à ces annonces sur Réunion La1ère :

Vos réactions aux annonces du préfet

 

Les indicateurs surveillés de près

Ce calendrier reste soumis aux indicateurs de la situation sanitaire dans l’île.

Selon le préfet, Jacques Billant, "depuis le mois de mars, la situation sanitaire s’est stabilisé sur notre territoire". "Sur la dernière semaine, le taux de positivité est de 3,9% et si le taux d’incidence augmente légèrement pour atteindre 125,3 pour 100 000 habitants, la tension sur le système hospitalier a baissé, explique le préfet. Le taux d’occupation des lits en service de réanimation reste inférieur à 80% avec 30% de patients Covid". 

"Une bataille loin d'être terminée"

Ces chiffres restent inférieurs à ceux de la métropole, où le taux d’incidence moyen est de 200 cas pour 100 000 habitants.

Le préfet de La Réunion, Jacques BIllant explique que "le desserrement des mesures sera progressif, contrôlé et conditionné par la stabilité de la situation sanitaire". "Je sais combien le besoin de visibilité est fort et je dessine aujourd’hui nos perspectives pour les mois à venir mais il faut bien avoir en tête que ces étapes doivent être gagnée et qu’il n’y a pas de garantie, souligne-t-il. (...) Notre bataille est loin d’être terminée".