Covid-19 : aucune nouvelle mesure annoncée par le Préfet

coronavirus
Le préfet de La Réunion, Jacques Billant, s'exprime face aux Réunionnais.
Le préfet, Jacques Billant, s'adresse aux Réunionnais. ©Imaz Press
Le Préfet tenait une réunion, ce mercredi après-midi, avec les maires de La Réunion. A l’approche des fêtes de fin d’année, et avec l’apparition du variant Omicron dans l’île, d’aucun s’attendait à de nouvelles mesures restrictives. Il n’en est rien.

Comme il est de coutume depuis le début de la crise sanitaire, le Préfet de La Réunion s’est entretenu avec les édiles de l’île afin de discuter des mesures à prendre pour faire face à la pandémie.

En effet, depuis quelques semaines, le nombre de cas recensés à La Réunion est à la hausse. Une situation à laquelle s’ajoute l’apparition du premier cas du variant Omicron dans le département, une mutation qui inquiète les autorités car potentiellement très contagieuse.

 

Ainsi, Jacques Billant aurait pu annoncer aujourd’hui de nouvelles mesures, mais il n’en est rien.

Décryptage Jean-Marc Collienne : Crise sanitaire: la marge de manœuvre du préfet

 

L’état d’urgence sanitaire est nécessaire à la mise en place du couvre-feu

Finalement, il n’y a pas eu d’annonces aujourd’hui concernant un couvre-feu, un confinement ou une limitation de déplacement comme les Réunionnais ont pu le vivre il y a encore quelques mois encore. 

En effet, il faut que La Réunion soit placée en état d’urgence sanitaire pour ce faire, et ce n’est plus le cas depuis le 15 octobre dernier. Par ailleurs, seul le conseil des Ministres peut rétablir cet état d’urgence sanitaire. Or, il ne semble pas être à l’ordre du jour des prochaines rencontres ministérielles. 

 

La semaine dernière, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a indiqué que ni un couvre-feu, ni un confinement, ni une limitation de déplacement ne seraient mis en place lors des fêtes de fin d’année.

Les spectacles, concerts et autres festivités maintenues

Jacques Billant aurait toutefois pu annoncer aujourd’hui de nouvelles mesures, comme il l’a fait le 15 novembre dernier avec le retour du port du masque obligatoire dans l’espace public que ce soit en intérieur ou en extérieur.

 

Ainsi, le Préfet aurait pu limiter les rassemblements ou prendre une décision concernant les discothèques. Mais là encore, aucune annonce n’a été faite. Les festivals de cette fin d’année, comme le Sakifo, auront bel et bien lieu.

 

Si, et seulement si…

Pour le représentant de l’Etat à La Réunion, si la vaccination continue de progresser, notamment avec la troisième dose, et si la population redouble d’efforts quant aux gestes barrières, les fêtes peuvent être maintenues sans épée de Damoclès qui plane au-dessus des Réunionnais.

Sauf si le variant Omicron fait dégénérer la situation dans les prochains jours et réclame la mise en œuvre de ces nouvelles mesures plus restrictives.