Covid-19 : un premier patient Réunionnais décédé en service de réanimation

coronavirus
Illustration CHU La Réunion
©Nathalie Rougeau
Le CHU de La Réunion annonce le décès durant la nuit dernière d'un patient réunionnais atteint du Covid-19 et qui était hospitalisé en service de réanimation. Il s'agit du premier décès imputable au virus dans l'île, hors évacuation sanitaire.

Dans un communiqué, le CHU de La Réunion annonce le décès d’un patient Covid + hospitalisé dans le service de réanimation qui est survenu cette nuit. "Il s’agit du premier décès imputable au Covid hors évacuation sanitaire", précise le CHU qui présente ses condoléances à la famille et aux proches.

Le patient décédé s'appelle Haji Hosmann Mangrolia. Il s'agit en fait du père de Farid Mangrolia, ancien référent du parti LREM dans l'île. Le Dionysien de 80 ans souffrait de problèmes pulmonaires et rénaux. Déjà testé positif au Covid-19, il avait été hospitalisé vendredi suite à l'apparition de complications.

Regardez le reportage sur Réunion La 1ère :
 
Premier décès lié au Covid à La Réunion
 

Le cas de cet octogénaire pourrait être relié indirectement au premier cluster identifié dans l'île, à Saint-Denis, le 29 juillet dernier.

Concernant les obsèques, Farid Mangrolia indique sur sa page Facebook que "conformément aux mesures sanitaires en vigueur, il n’y aura malheureusement pas de rassemblement pour le recueillement traditionnel".
 

Sept décès au CHU


Samedi, le CHU de La Réunion avait confirmé le décès d'une patiente réunionnaise hospitalisée dans l'unité Covid de l'hôpital de Bellepierre, tout en précisant que "son décès n’est pas directement imputable à la pathologie de la Covid-19, mais à une autre pathologie aiguë".

Selon nos informations, il s'agit d'une Dionysienne de 65 ans qui souffrait du diabète et qui bénéficiait de soins à domicile jusqu'à la dégradation de son état de santé. Atteinte du coronavirus, elle avait dû être hospitalisée.

Au total, sept décès de patients positifs au Covid-19 ont été enregistrés dans le département depuis le 11 mars.
 

Dont cinq issus d'une "évasan"


Les cinq premiers décès concernent des patients ayant fait l'objet d'une évacuation sanitaire depuis Mayotte.

Le premier remonte au 20 mai : il s'agit d'un homme de 82 ans d'abord hospitalisé à Mayotte donc, puis admis en réanimation au CHU de Bellepierre. Le 24 juin, un jeune homme de 19 ans qui avait suivi le même parcours est lui aussi décédé.

Le 7 juillet, nouveau décès, cette fois-ci d'une femme de 40 ans évacuée également de Mayotte vers le CHU Nord. Une autre femme avait succombé au virus le 27 juillet, après son transfert de Mayotte à La Réunion.

Le 6 août, le décès d'une patiente mahoraise a également été recensé, mais comme pour la Réunionnaise morte ce samedi, celui-ci est imputable à une autre pathologie que le Covid-19.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live