Covid-19 : Des mesures sanitaires probablement renforcées avant les fêtes de fin d’année

coronavirus
Saint-Denis rue piétonne fin obligation absolue port du masque 181021
©Delphine Gérard
Ce mercredi, la préfecture se réunissait avec les maires de l’île pour faire le point sur la situation sanitaire. Des mesures pourraient être prises avant les fêtes au vu de la progression de l’épidémie.

Avec près de 3400 cas en une semaine, le dernier bilan de l’épidémie de Covid-19 montre une aggravation de la situation sanitaire. Cinq communes de l’île (Saint-Denis, Saint-Pierre, Le Port, La Possession et Saint-Leu) ont dépassé le seuil de 500 cas pour 100 000 habitants.

"Les chiffres des derniers jours sont inquiétants, la circulation du virus exponentielle", constate Serge Hoarau, le président de l’association des maires. L’élu a participé ce mercredi à la réunion entre le préfet et les maires de l’île, pour faire le point sur la situation sanitaire.

Covid-19 : Vanessa Miranville, invitée du Journal

Un protocole durci avant noël

Pour lui, la pression hospitalière est le seul indicateur covid qui est préservé. Face à ce constat, le préfet s’apprête à durcir le protocole sanitaire avant les fêtes. "Forcément on parle de renforcement, aussi bien dans les salles de réception que dans les espaces de restauration." Les jauges  dans les établissements accueillant du public et sur l’espace public devraient être revues à la baisse.

Empêcher les rassemblements publics

Vanessa Miranville, maire de La Possession, confirme que "l’idée c’est d’empêcher tout rassemblement dans l’espace public". Comme l’an passé, les rassemblements sur les plages ou dans la rue devraient être prohibés. "On va retrouver une situation que nous avons connue l’an dernier," précise Serge Hoarau.

Pour la maire de La Possession, " il faut trouver le bon équilibre, notamment vis-à-vis des restaurateurs, des professionnels de l’évènementiel qui comptent sur cette fin d’année." Des secteurs, largement fragilisés depuis le début de la crise sanitaire.

L’idée de mettre en place le pass sanitaire pour assister aux marches sur le feu a aussi été évoquée.

La préfecture communiquera cette semaine pour un renforcement des protocoles attendus ce mardi.