Covid-19 : L'île Maurice placée en zone de circulation active du virus

coronavirus
Carte Réunion en rouge Covid et Maurice en orange
©Capture d'écran carte du CDC
Par arrêté du 30 novembre, l’Île Maurice est ajoutée à la liste des pays caractérisés par une circulation particulièrement active de l'épidémie de Covid-19. Elle passe en "zone rouge."

Par décret du Ministère des Solidarités et de la Santé, paru au journal officiel aujourd'hui, la suspension des vols en provenance d’Afrique Australe, inclus l’Afrique du Sud, est prolongée jusqu’au 4 décembre. Par ailleurs, par arrêté du 30 novembre, l’Île Maurice est ajoutée à la liste des pays caractérisés par une circulation particulièrement active de l'épidémie de Covid-19. 


Prolongation de la suspension des vols en provenance d’Afrique Australe
La suspension des vols en provenance des 7 pays Afrique Australe suivants est prolongée jusqu’au 4 décembre : Afrique du Sud, Lesotho, Botswana, Zimbabwe, Mozambique, Namibie, Eswatini.
Les ressortissants français actuellement à l’étranger et souhaitant regagner le territoire national sont invités à contacter les ambassades pour connaître les modalités de leur rapatriement.

Le reportage de Réunion La 1ère

Après l’identification du variant Omicron sur l’île, des premières mesures de restrictions mises en place pour les voyageurs


Maurice classée en « zone rouge » : des mesures renforcées de suivi des passagers
Dès aujourd’hui, l’Île Maurice est inscrite sur la liste des pays caractérisés par une circulation particulièrement active de l'épidémie de Covid-19. En conséquence, et afin de contrôler strictement les passagers entrant sur le territoire, les vols en provenance de l’Île Maurice, déjà réduits à la demande du Préfet, vont faire l’objet d’un protocole de dépistage renforcé à la descente de l’avion à l’aéroport :

  • Tous les voyageurs en provenance de l’Île Maurice, vaccinés ou non vaccinés, doivent présenter les résultats d’un test RT-PCR ou antigénique de moins de 48h pour pouvoir embarquer dans l’avion à destination de La Réunion.
  • À la descente de l’avion, tous les voyageurs sont à nouveau soumis à un test antigénique dont le résultat est produit immédiatement.
  • Tous les passagers, positifs ou non, sont soumis à un isolement de 10 jours qui fera l’objet de contrôles.
Contrôle antigénique pour les passagers à l’arrivée cet après-midi en provenance de L’ile Maurice
Contrôle antigénique pour les passagers à l’arrivée de L’ile Maurice ©Laurent Figon

 

Une mesure effective que ne comprennent pas forcément les passagers en provenance de l'île soeur. Même si le résultat du test antigénique effectué à leur descente d'avion à Gillot s'avère être négatif, ils doivent se soumettre à un isolement de 10 jours. Si certains se montrent compréhensifs, beaucoup d’autres ont du mal à accepter la mesure d'isolement obligatoire. 

Le reportage de Réunion La 1ère

Des contrôles pas toujours bien accueillis par les passagers