Covid-19 : les salles de sport proposent des alternatives

coronavirus
Entrez, scannez, abdos fessiers
©Adjaya Hoarau
C'est une gymnastique particulière à laquelle les salles de sport ont dû s'adapter depuis le début de la crise sanitaire. Leurs gérants pensaient avoir vu le bout du tunnel avec la possibilité de ré-ouvrir, mais désormais, les adhérents doivent posséder leur pass sanitaire pour pratiquer leur sport.

Un box individuel, où l'on choisit son programme et on suit les exercices du coach, comme sur internet. Voilà ce que propose depuis peu certaines salles de sport de l'île. Pour Sandra Minatchy, une fidèle fervente des salles de sport, il a fallu s'adapter à la situation sanitaire : "c'est une question de volonté ! Donc merci à la technologie. Je peux continuer mon sport"

 

La force du numérique

Même si l'obligation du pass sanitaire n'implique pas la fermeture des salles de sport, la fréquentation se fait quand même de plus en plus rare, "10 à 15 % de nos adhérents sont partis en un an, explique David Amiouni, le président d'une franchise de salles de sport à La Réunion, même si des nouveaux arrivent." Alors, ces établissements proposent un nouveau service, virtuel. C'est donc toute une bibliothèque d'exercices qui est proposée aux sportifs qui fréquentent ces salles.

 

Sortir de la maison

Depuis la ré-ouverture, les habitués sont revenus et alternent exercices sur des machines et cours individuels. L'importance souvent, c'est de sortir de la maison comme rigoles une des adhérentes d'une salle de sport, Marie-Noëlle Dubar : "Pendant le confinement, je faisais du sport chez moi et j'allais courir ! J'improvise... Mais c'est pas la même motivation à la maison ! Là, il y a la musique, les coachs que l'on connait...A la maison, on regarde les meubles, la poussière !"

Regardez le reportage de Réunion 1ère : 

Salles de sport : l'innovation, solution anti-crise