Covid : le monde économique demande un déconfinement à partir du 8 mai à La Réunion

coronavirus
aeroport depart embarquement
©IPR

Un déconfinement comme en métropole. Les acteurs économiques de La Réunion plaide pour une levée des motifs impérieux au 9 juin et propose un calendrier de déconfinement réunionnais à partir du 8 mai. Pour le MEDEF Réunion, il y a urgence à agir.

" Il y a un cri de désespoir et la vaccination c’est effectivement aujourd’hui la meilleure solution pour sortir de cette crise sanitaire par le haut. "

Didier Fauchard, président du MEDEF Réunion

 

Pour le patron des patrons, il faut retrouver le plus vite possible une vie normale, et la vaccination en est un des moyens. Aujourd’hui, de nombreux secteurs sont en souffrance. Les commerces des grandes galeries commerciales sont, par exemple, fermés depuis 3 mois pour certains.

 

¼ des entreprises pourraient mettre la clé sous la porte

D’après une enquête réalisée par la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Réunion, avec la crise sanitaire, ¼ des entreprises envisagent de mettre la clé sous la porte. La sortie de crise est désormais envisagée plutôt au semestre 2020, indique Didier Fauchard.

Les "aides de l’Etat", comme le Prêt Garanti par l’Etat ou encore les charges sociales reportées, devront être remboursées. Le MEDEF Réunion demande à ce qu’il soit permis aux entreprises d’aller bien au-delà des 24 mois d’amortissement pour rembourser et que la période soit étendue sur 4 ou 5 ans.

(Re)voir l’interview de Didier Fauchard, président du MEEF Réunion, interrogé par Philippe Dornier dans la matinale de Réunion la 1ère.

 

Pour une levée des motifs impérieux au 9 juin

Il est nécessaire aujourd’hui que l’annonce de la levée des motifs impérieux se fasse très rapidement ", affirme le président du MEDEF Réunion. La date du 9 juin est proposée par les acteurs économiques, et notamment touristiques. Une rencontre a eu lieu hier, lundi 3 mai, avec les maires pour les sensibiliser à cette revendication.

D’après le plan de déconfinement annoncé par le président de la République, l’ensemble des touristes étrangers pourra arriver sur le territoire national et le territoire européen le 9 juin, explique Didier Fauchard. " Je vois mal aujourd’hui comment nous, Français européens, nous ne pourrions pas disposer exactement des mêmes droits », insiste le président du MEDEF Réunion

A l’approche de la saison touristique de juillet-août, les acteurs économiques demandent donc que cette annonce de la levée des motifs impérieux soit faite très rapidement, « parce que c’est maintenant que se font les réservations des billets d’avion pour la période de juin-juillet-août » insiste Didier Fauchard.

" Dès le 9 juin, nous devons disposer des mêmes droits à circuler librement entre La Réunion et la métropole. "

Didier Fauchard, président du MEDEF Réunion

 

Un calendrier de déconfinement pour La Réunion proposé

Lors de la rencontre de la commission tourisme du MEDEF Réunion avec les maires, un calendrier de déconfinement a été proposé à ces derniers. Selon Didier Fauchard, tous ceux qui étaient présents se sont montrés favorables à cette proposition.

Dans le département, la situation sanitaire est " bien meilleure qu’en métropole " selon Didier Fauchard, les services de santé ne sont " pas sous pression comme en métropole ", le taux de reproduction " reste très faible ", il conclut donc : " il n’y a aucune raison aujourd’hui effectivement que notre activité économique soit limitée puisque la situation est bien meilleure qu’en métropole ".

Il estime que l’ensemble des décideurs, collectivités et acteurs économiques doivent porter un même discours face au pouvoir.