publicité

Crise requin : Jean-Claude Lacouture, maire de l’Etang-Salé, ne sera pas jugé pour la mort de Talon Bishop

Un non-lieu a été prononcé pour le maire de l’Etang-Salé par le juge d'instruction en charge du dossier. Jean-Claude Lacouture devait répondre d'homicide involontaire. Talon Bishop a été tuée dans une attaque de requin en 2015 à l'Etang-Salé.

© Stéphane Ciccione (Kélonia)
© Stéphane Ciccione (Kélonia)
  • LP / Laurent Pirotte
  • Publié le , mis à jour le
Un non-lieu a été prononcé pour Jean-Claude Lacouture, par le juge d'instruction au tribunal de Grande Instance de Saint-Pierre. En septembre dernier, le maire de l’Etang-Salé devait répondre d'homicide involontaire et mise en danger de la vie d'autrui.

Placé sous le statut de témoin assisté, Jean-Claude Lacouture était entendu dans le cadre de l’instruction ouverte suite à la mort de Talon Bishop. Cette jeune fille de 22 ans a été tuée dans une attaque de requin tigre le 14 février 2015 à la Ravine Mulla.
 

Les panneaux de signalisation

La mère de cette jeune fille avait déposé une première plainte devant le procureur de la République, en octobre 2016. Quelques jours après, le magistrat avait classé sans suite. Une nouvelle procédure avec constitution de partie civile avait alors été engagée entraînant l’ouverture d’une information judiciaire.

Cette plainte visait les panneaux de signalisation qualifiés de trop peu visibles et en mauvais état pour prévenir la jeune femme du risque requin.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play