Cyprien Zéni ne représentera pas la France à l'Eurovision

musique
Cyprien Zéni
Cyprien Zéni ©Réunion la 1ère
Parmi les 12 candidats en lice pour la finale nationale de l'Eurovision, le Réunionnais Cyprien Zéni a fait le show avec son titre "Ma famille", mais il n'a finalement pas été choisi pour représenter la France au célèbre télécrochet européen.

L'aventure Eurovision se termine pour Cyprien Zéni. Avec son titre "Ma Famille", le Réunionnais a réalisé une performance remarquée samedi soir lors de la finale nationale du célèbre télécrochet européen.

Un show chorégraphié et dynamique qui n'a néanmoins pas permis au jeune artiste de 27 ans de décrocher sa place pour représenter la France face aux autres compétiteurs européens, lors la grande soirée du 14 mai, à Turin, en Italie.

Revoir l'interview de Cyprien Zeni sur Réunion La 1ère :

Cyprien Zéni, invité du Journal

Cyprien Zéni a accordé sa première réaction à Réunion La 1ère. "Je suis reconnaissant de tout ça et de toute l'équipe qui m'a accompagné jusqu'au bout ! Nous la soubat' et on n'en garde que de bons souvenirs !", confie-t-il.

"Merci beaucoup d'être resté debout jusqu'au bout ! Merci du fond du cœur de m'avoir soutenu dans cette aventure ! Ce n'est que le début, il y a plein de chose qui arrive encore".

Un quatuor breton pour représenter la France

A l'issue de la soirée spéciale "Eurovision France - C'est vous qui décidez", diffusé en direct sur France 2 samedi soir, c'est le quatuor breton "Alvan et Ahez" et leur titre "Fulenn" qui ont été sélectionnés par le jury de professionnels et le public invité à voter. L'émission sera rediffusée ce dimanche soir sur, à 19h50, Réunion La 1ère télé. 

Le petit-fils de Maxime Laope

Le résultat de ce concours n'enlève rien au talent de Cyprien Zéni qui a réalisé jusqu'à présent un très parcours. Finaliste de l'émission The Voice en mai 2021, Cyprien poursuit sa carrière après avoir débuté à Toulouse avec Human Songs, un quartet de soul jazz de talent au sein duquel le Réunionnais a su mettre une touche de "créolité" et de "réynonèzté" en particulier.

Le petit-fils de Maxime Laope a d'ailleurs glissé quelques paroles de créole à la fin de son titre "Ma famille".