réunion
info locale

Défilé du 14 juillet : dernières répétitions dans les airs

14 juillet
CASA 2
©Géraldine Blandin
Il a remplacé le Transall en 2015. Le CASA CN 235-300, un avion de transport tactique léger, survolera le Barachois lors du défilé du 14 juillet. Embarquement pour un vol d’essai avec le commandant de bord, son co-pilote et le mécanicien.
Les militaires de l'armée de l'air, de la marine et les gendarmes vont participer au défilé aérien du 14 juillet. Pour l’occasion, les premiers vont mobiliser leur avion CASA CN 235 sur une parade des plus millimétrées. C’est d’ailleurs cet appareil qui lancera le défilé, suivi de près par les hélicoptères de la marine et de la gendarmerie. Alors pour éviter les fausses notes le jour J, tout ce petit monde s’est retrouvé ce jeudi pour une ultime répétition. La coordination est essentielle, car samedi ils vont devoir passer pile à 11h10 sur le Barachois, en même temps que la tête du défilé pédestre.

Les missions du CASA

Deux avions de ce type sont basés à La Réunion depuis juin 2015 en remplacement des Transall. Les CASA sont notamment mis en place dans les départements d’outre-mer pour accomplir les missions de maintien de la souveraineté de l’État français dans la zone économique exclusive (ZEE), mais aussi des missions d’intervention d’urgence dans la zone de responsabilité.

La première mission du CASA dans l’île a été de participer aux recherches de débris du MH370. Autrement, il mène des missions de ravitaillement dans les îles éparses. Il participe également à des actions de coopération dans la zone Océan Indien. Par exemple lors de catastrophes naturelles (cyclone à Madagascar), pour des sauvetages en mer ou des évacuations sanitaires et médicales.
A bord du CASA
©Géraldine Blandin
En service dans l’armée de l’air depuis 1993

Le CASA CN 235 est un avion de transport tactique léger, en service dans l’armée de l’air depuis 1993. La version 300, dont l’escadron de transport 50 « Réunion » est doté, a été mise en service en 2012. Développé à Séville en Espagne par « Airbus defence and space », cet avion peut transporter jusqu’à 44 passagers ou 5 tonnes de fret. Pour les missions d’évacuation médicale, il peut également accueillir jusqu’à 18 brancards, accompagnés de quatre brancardiers.
D’une envergure de 25,81 m pour une hauteur de 8,20 m, le CASA CN 235 pèse 16,5 tonnes et peut atteindre une vitesse maximale de 454 km/h.

 
Publicité