Départementales : gauche et droite n'attirent pas, Cyrille Melchior préféré aux autres candidats [SONDAGE]

comité des signataires
Le Conseil Départemental
Le Conseil Départemental ©Imaz Press

Selon un sondage réalisé par SAGIS pour Réunion La1ère, le JIR et ImazPress, les électeurs réunionnais sont beaucoup moins sensibles au positionnement politique des candidats pour les Départementales que pour les Régionales. Par ailleurs, Cyrille Melchior serait préféré aux autres candidats.

C'est le premier sondage sur les élections départementales publié, ce lundi 14 juin. Il est réalisé par l’Institut SAGIS pour Réunion La 1ère, le JIR et ImazPress. 

Le repérage de l’ancrage politique des candidats aux élections départementales serait beaucoup plu flou pour les électeurs, que pour les Régionales, selon les résultats de cette enquête réalisée, du 29 mai au 4 juin, auprès d'un échantillon de 500 personnes âgées de plus de 18 ans et inscrites sur les listes électorales.

Les résultats indiquent que :

- 39% des sondés répondent qu’ils voteront pour des candidats qui ne sont ni soutenus ni par la droite, ni par la gauche

- 24% pour des candidats soutenus par la gauche

- 22% pour des candidats soutenus par la droite

- 11% ne savent pas encore

 

Regardez les précisions de Philippe Fabing sur Réunion La 1ère :

Invité Philippe Fabing

 

Méfiance des appareils politiques et des logiques partisanes

La forte proportion d’électeurs souhaitant voter pour des candidats qui ne sont ni soutenus par la gauche, ni par la droite reflète la méfiance vis-à-vis des appareils politiques et des logiques partisanes exprimées notamment depuis la crise des gilets jaunes. Une méfiance intégrée par de nombreux candidats qui refusent d’afficher leur appartenance ou leurs opinions politiques.

Parmi les 46% des sondés qui déclarent vouloir voter pour des candidats soutenus par un camp politique, le rapport droite/gauche est très serré (24/22), beaucoup plus que pour les élections régionales pour lesquelles 43% des électeurs sûrs d’aller voter déclarent se sentir proche d’un mouvement ou parti de gauche contre 30,5% pour la droite.

Prime au président sortant

Interrogés sur qui de Cyrille Melchior, Nassimah Dindar ou encore Serge Hoareau, ferait un ou meilleur.e président.e pour le Département, les sondés répondent à :

- 27% le président actuel

- 20% l’ancienne présidente

- 10% le président de l’Association des maires

- 17% mentionnent une autre personnalité

- 21% ne savent pas

 

Un Président élu par ses conseillers

Elu à la présidence du Conseil Départemental en 2017 et déjà candidat à sa succession, Cyrille Melchior bénéficie donc d’une petite avance de confiance auprès des électeurs, mais l’élection du Président ne se fait pas au suffrage direct.

Pour la présidence du Département, ce sont les 50 conseillers départementaux, une fois élus à l’issu des tours de scrutin des 20 et 27 juin, qui voteront pour désigner le président du Conseil Départemental. Ce troisième tour donne lieu parfois à des alliances assez éloignées des appartenances politiques annoncées.

 

Notice

Institut : SAGIS
Media : Réunion 1ère télévision - radio - site internet - le JIR et Clicanoo - Imazpress
SONDAGE EFFECTUE POUR : Réunion 1ère / France Télévision
DATES DU TERRAIN : du 29 mai au 4 juin 2021
ECHANTILLON : 500 personnes constituant un échantillon représentatif de la population de La Réunion âgée de 18 ans et plus,
déclarant être inscrites sur les listes électorales.
METHODE : Etude réalisée par téléphone, fixe et mobile.
Quotas : sexe, âge, profession de la personne interrogée, stratification par communes.
Comme pour toute enquête quantitative, cette étude présente des résultats soumis aux marges d'erreur inhérentes
aux lois statistiques.
Sondage transmis à la Commission Nationale des Sondages et consultable auprès d'elle.