Deux cliniques de l’île reçoivent le label "maternité" pour la qualité de leurs soins

santé
Deux cliniques de l’île reçoivent le label "maternité"
Deux cliniques de l’île reçoivent le label "maternité" ©Thierry Chapuis
La clinique Jeanne d’Arc et celle de Sainte-Clotilde ont toutes les deux reçues le label "maternité". Il s’agit du label CNGOF, Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français ; une distinction qui montre la bientraitance et la qualité des soins dans ces établissements.

La clinique Jeanne d'Arc et la clinique Sainte-Clotilde ont reçu une distinction. Leur service maternité est labellisé "CNGOF", Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français. Par an, 1 100 accouchements sont effectués à Jeanne d’Arc ; 1 800 à Sainte-Clotilde.

Cathy et Emmanuel sont une nouvelle fois parents. Pour son suivi de grossesse et son accouchement, le choix de la clinique Jeanne d'Arc sonnait, pour Cathy, comme une évidence.

Le reportage de Réunion La 1ère :

La clinique Jeanne d’arc et sa maternité à nouveau labellisée

Ce label est une distinction qui montre la qualité des soins et la bientraitance dans ces maternités. "Je suis très fier de pouvoir labelliser ces cliniques à La Réunion parce que ça montre véritablement la qualité du travail, de l’accueil et de la bientraitance dans ces maternités" déclare le Professeur Israël Nisand, président du label de la maternité CNGOF.

La clinique Jeanne d’Arc, déjà labellisée en 2021

Il s'agit de la deuxième année consécutive que ce label est attribué à la clinique Jeanne d'Arc du Port. Pour l’obtenir, "il y a un cahier des charges qu’il faut respecter. Ça passe par la formation des soignants, leur présenter les impératifs du label" détaille Mathias Deleflie, gynécologue et directeur général du groupe de santé Clinifutur, auquel appartiennent les deux cliniques labellisées.

La clinique Jeanne d'Arc va par ailleurs déménager et fusionner avec les locaux de la clinique des Orchidées au Port. "De nouveaux locaux à partir de janvier 2023 […] qui permettront d’offrir un plateau technique de dernière génération, et donc une qualité des soins encore plus optimale, en plus de la bonne disponibilité de la performance du personnel".

"Un travail exceptionnel et de qualité"

Quid des autres services maternités qui n’ont pas ce label dans l’île ? Pour le Professeur Israël Nisand, c’est une question de temps. "A La Réunion, je pense que bientôt toutes les maternités de l’île seront labellisées parce qu’il s’y fait un travail exceptionnel et de qualité" estime-t-il.

Les précisions du Professeur Israël Nisand, président du label :

Direct zoom avec le professeur Israël Nisand, président du label maternité CNGOF

50 maternités détiennent le label CNGOF

Sur près de 500 maternités, 50 détiennent ce label. Pour le président du label de la maternité CNGOF, cela s’explique par un manque de transparence. "Il leur manque la volonté à ce que leur bientraitance soit analysée directement en toute transparence par les écrits des patientes sur ce qui leur est arrivé" commente-t-il.

Car cette année, les patientes peuvent témoigner sur leurs propres expériences. Des avis qui ont un impact sur l'attribution ou non du label. "Quand vous demandez à des professionnels si c’est bien dans la maternité où ils travaillent, ils vous disent "oui". Mais si on demande aux patientes, c’est une autre chanson".

Il faut une vraie volonté de transparence. Certains professionnels n’y sont pas encore tout à fait prêts.

Professeur Israël Nisand, président du label de la maternité CNGOF.