Distribution de 7 500 masques transparents pour les professionnels de la petite enfance

éducation
Distribution de masques transparents dans les structures d'accueil de jeunes enfants
©Thierry Chapuis

Les personnels des crèches et des Maisons d'Assistants Maternels vont être dotés de 7 500 masques transparents. Une distribution qui a débuté dès le mois de janvier. L'objectif est de permettre aux enfants de mieux interagir avec les adultes et ainsi, de mieux communiquer.

Une distribution de masques transparents a eu lieu ce mercredi matin, à la crèche Simangavole, à Saint-Paul. A terme, les 2 500 professionnels de la petite enfance seront munis de ces masques à fenêtre transparent. Une initiative de la Caisse Nationale d'Allocations Familiales (CNAF) qui répond à l'appel lancé par Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, et d'Adrien Taquet, secrétaire d'Etat en charge de l'Enfance et des familles. 

(Re)voir le reportage de Réunion La 1ère : 

Des masques transparents sont distribués dans les crèches de l'Ouest

La galère des professionnels de la petite enfance

L'épidémie de Covid 19 a rendu le port du masque obligatoire, qu'il soit en tissu ou chirurgical. Il est devenu un accessoire indispensable dans la lutte contre le coronavirus. Depuis le 17 décembre 2020, le port du masque dit "grand public" est obligatoire pour tous les professionnels de la petite enfance. Avec un masque qui recouvre la moitié du visage, les professionnels et les parents ont exprimé leurs inquiétudes sur le bon développement des enfants. 

En effet, les masques rendent les interactions entre adultes et enfants plus difficiles. Car les enfants ont du mal à décrypter les émotions et les expressions sur le visage des adultes. "Il n'est pas toujours simple de consoler et d'interagir avec des enfants quand on ne peut pas voir les expressions du visage", reconnaît Frédéric Thurblin, Directeur de la Caisse d'Allocations Familiales. 

7 500 masques transparents 

Depuis le début d'année, 7 500 masques transparents ont été distribués aux 2 500 professionnels de la petite enfance. La Caisse d'Allocations Familiales en fournit trois par professionnel. Des masques qui sont lavables une vingtaine de fois, à 60° en machine. Et l'avantage, les professionnels n'ont plus de secret pour les petits. 

L'objectif est de faciliter les interactions entre les enfants et les adultes au sein de ces différentes structures. "Cette opération va permettre d'accroître les interactions avec les petits et surtout faciliter les expressions, les jeux", souligne Frédérix Thurblin, Directeur de la Caisse d'Allocations Familiales. 

Pour apprendre aux enfants l'articulation de nos langues, que ce soit le créole ou le français, il est bon d'avoir ces masques transparents

Huguette Bello, la maire de Saint-paul

Ainsi, le masque à fenêtre transparente va permettre une meilleure compréhension orale. "Ces masques aident dans la compréhension des émotions, dans l'acquisition de la langue. Nous accueillons dans notre structure, un enfant atteint de surdité et la prise en charge est plus compliquée avec des masques en tissu ou autres, là l'enfant sera en mesure de voir articuler", conclut Julie Lambotte, Directrice de la crèche Simangavole et infirmière puéricultrice. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live