réunion
info locale

L'écrivain-conteur réunionnais Daniel Honoré s'en est allé

décès
Décès de Daniel Honoré
Daniel Honoré ©Reunion La 1ère
Le conteur Réunionnais Daniel Honoré est décédé à l'âge de 79 ans, des suites d'une longue maladie. Il était connu comme un fervent défenseur de la langue créole. L'écrivain avait publié plusieurs ouvrages rendant hommage à la littérature créole comme "Cemin Bracanot : dopi dan' vent' son momon". 
 
L'écrivain Daniel Honoré est décédé ce jeudi 18 octobre, à l'âge de 79 ans. Le conteur péi a publié plusieurs ouvrages, amoureux de la littérature créole, cet ancien professeur de lettres et d'anglais dans un collège de Saint-Benoît a toujours dans ces textes, dans ces combats, défendu la langue créole. 
Il reste un incontournable auteur de contes et de proverbes reyoné. Il était aussi chroniqueur dans une émission radio "Gramoune La dit".

Daniel Honoré 16 Octobre 1939 - 18 Octobre 2018


Les réactions


Fédération socialiste de La Réunion

"La Fédération Socialiste de la Réunion adresse ses sincères condoléances à la famille et aux proches endeuillés de l’écrivain Daniel Honoré. C’est avec émotion que nous saluons ce grand militant de la langue et de la culture réunionnaises."

Association bénédictine culturelle Chinoise-Henri Chane-Tef

"
Nous avons appris hier soir avec stupeur le décès de M. Daniel HONORE. Je salue ici le professeur toujours à l’écoute de ses élèves, l’Homme politique souvent confronté à des violences pour défendre ses convictions, le grand écrivain défenseur de la culture et de la langue créole mais aussi le Président fondateur de l’association Bénédictine culturelle chinoise  (A.B.C.C .) qu’il a créé pour la sauvegarde et la promotion des traditions et de la culture chinoises"

Ericka Bareigts, députée de La Réunion

"
C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris la mort de Daniel HONORÉ. J’ai perdu un ami. La Réunion a perdu un militant de la belle langue créole, un zarboutan. Je salue cet homme engagé, ce militant de la créolitude, le combattant pour la défense et la promotion de notre culture, de notre écriture. Il était sincère dans ses combats et dans ses relations avec chacun, un homme simple qui a su nous redonner la fierté d’être Réunionnais. Il représentait le métissage réunionnais. J’adresse mes sincères et affectueuses condoléances à toute sa famille."

Jean-Hugues Ratenon, député de La Réunion

"
Après Julien RAMIN mercredi, aujourd'hui jeudi c'est un autre zarboutan de la Réunion qui nous quitte. C'est avec beaucoup d'émotion que j'ai appris la mort de Daniel HONORE à l'âge de 79 ans. Né à Saint Benoit, ce grand Monsieur est l'un des pères du kozé et de l'écriture en créole. Son livre gramoun la di, rempli de proverbes, de devinettes; ses poésies: les chemins de la liberté ou encore tiflère la misère; ses romans comme cemin bras canot; sans compter ses contes, ses légendes, son dictionnaire, font de Daniel HONORE l'homme que la met' en l'air nou't façon de vivre, nou't façon d'exprime a nou. A travers tout cela il racontait la vie lontan pour que les générations nouvelles n'oublient pas leurs racines. La Réunion perd un grand défenseur de l'identité Réunionnaise. A sa famille, à ses proches, je présente mes très sincères condoléances."

Yvette Duchemann, conseillère départementale

"
RÈSPÉ Daniel HONORÉ, nout dalon, nout lamontrèr, nout moun angazé pou galize nout vi, nout somin , la désot la vi.  Nout Poèt, nout Romansié sansib , sinp, modès, diskré, 
, in modél , in vré moun La Rénion . In grangran pèrt . 
Li la dékri anou dan son bann roman, luniver réioné , in luniver kaskassé akoz la situassion lesklavaz la pa rante dann liv LISTWAR , in luniver démonté akoz lérans , lo démounaz in lidantité mal fagoté, in « doubkèr » déshiré. 

Daniel: In konéssèr nout tournéviré, nout kozé,  li porte lâme réioné. 
Li la pa kite anou : li rès dan nout kèr, dan nout koko: li di anou : « dobout sanpié » , pik dopin, pous pli dvan, atann pa baton gramoun pou traverse la rivir. 
L’EDUCATION NATIONALE na lo DEVOIR FÉ RANT Daniel HONORÉ DAN SON PROGRAME. 
Nous le demandons et nous y veillerons. 
Mersi Daniel, ou va mank anou é ou ou va rès touzour èk nou. 
Mi partaze lo doulèr son madame, son famiy. 
Daniel: LA RÉNION É TOUT DOMOUN ISI LABA I DI AOU : MERSI
"

 

Hommage en radio 


Notre radio lui rendra hommage ce vendredi matin dans l’émission de Jacky Revel à partir de 8h. Jacky recevra la militante culturelle et poétesse Annie Darencourt, proche de l’écrivain/conteur et témoin de son travail et de sa lutte pour la défense de la culture Réunionnaise. Les auditeurs pourront appeler en direct pour témoigner de leur affection jusqu’à 9h.
Publicité